“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Législatives: les grandes villes de la 4e circonscription mentonnaise ont élu la candidate macroniste

Mis à jour le 20/06/2017 à 11:09 Publié le 20/06/2017 à 05:32
Alexandra Valetta-Ardisson, au moment de sa victoire aux élections législatives.

Alexandra Valetta-Ardisson, au moment de sa victoire aux élections législatives. Photo Jean-François Ottonello

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Législatives: les grandes villes de la 4e circonscription mentonnaise ont élu la candidate macroniste

Avec 52,74 % des voix, Alexandra Valetta-Ardisson est la nouvelle députée de la 4e circonscription. Elle tire les leçons d'un scrutin partagé entre haut pays et littoral, sans oublier la forte abstention

Menton, Roquebrune-Cap-Martin, Beaulieu-sur-Mer, Cap-d'Ail ou encore Beausoleil… Sur le littoral, Alexandra Valetta-Ardisson a recueilli ses meilleurs scores. Avant-hier soir, alors que l'écart était encore serré, Roquebrune-Cap-Martin a confirmé sa marche vers la victoire avec 56 % des suffrages.

"Ce résultat n'est pas surprenant", analyse Patrick Césari, maire de Roquebrune. Je pense que les électeurs n'ont pas opposé les projets des deux candidats (...) Ils ont surtout voulu confier au président de la République les moyens de mettre en œuvre sa politique."

"Il faut rester humble"

La candidate de la "République en marche!" (REM) a également su séduire la grande majorité des communes de la Roya et de la Bévéra. À Saorge, elle réunit 90 % des suffrages.

"Le village a toujours voté à droite ou à gauche, mais pas pour les extrêmes », souligne avec certitude le maire Brigitte Bresc. Et Alexandra Valetta-Ardisson d'analyser sa propre performance : « Je pense que nous devons ces bons résultats à notre campagne de terrain. Nous sommes allés à la rencontre des habitants de la Roya et de la Bévéra. Beaucoup m'ont confié avoir la sensation d'avoir été oubliés. J'ai le projet d'ouvrir la première permanence dans l'une des communes desservies par le train des Merveilles. Je crois que les électeurs ont été sensibles à cette mesure."

En revanche, la députée reconnaît avoir été moins présente dans la vallée du Paillon par "manque de temps". Cette dernière a d'ailleurs préféré Olivier Bettati dans les urnes.

La candidate avait un adversaire de taille. Mais surtout, elle n'est pas la seule vainqueure des législatives... L'abstention a elle aussi raflé des voix. À Saorge, on culmine à 59 % ! La nouvelle députée ne nie pas l'évidence.

"Il faut rester humble dans cette victoire car ce taux d'abstention énorme démontre le désintérêt des citoyens pour la vie politique."

La candidate reste d'ailleurs attentive aux reports de voix dont a bénéficié son adversaire frontiste, Olivier Bettati. "Je pense que beaucoup d'électeurs LR ont voté finalement pour le FN au second tour, plutôt que pour REM. Au final, le FN semble avoir gagné du terrain entre les deux tours."

Lucide et combative, Alexandra Valetta-Ardisson entend faire ses preuves. "Je travaillerai les textes de loi toujours en lien avec la population et je m'engagerai à être au minimum une fois par semaine sur le terrain."

Et maintenant… En marche !


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.