“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

  • Et si vous vous abonniez ?

    Au quotidien, où que vous soyez, consultez le journal complet en ligne, dès 6h du matin.

    Abonnez-vous

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Législatives: Laurence Sailliet (LR) veut "mettre un terme définitif à la CSG-CRDS" pour les Français de Monaco

Mis à jour le 01/06/2017 à 12:57 Publié le 01/06/2017 à 05:23
Laurence Sailliet, candidate Les Républicains, en lice pour la deuxième fois dans la 5e circonscription des Français de l'étranger.

Laurence Sailliet, candidate Les Républicains, en lice pour la deuxième fois dans la 5e circonscription des Français de l'étranger. Photo DR

Monaco-matin, source d'infos de qualité

Législatives: Laurence Sailliet (LR) veut "mettre un terme définitif à la CSG-CRDS" pour les Français de Monaco

Laurence Sailliet, candidate LR aux Législatives, veut s'engager sur la fiscalité des Français de Monaco et travailler avec les autorités pour tenter de résoudre les problèmes de logement

Elle est en campagne à Monaco, mais aussi en Espagne, en Andorre et au Portugal.Laurence Sailliet, les Français de Monaco la connaissent. On peut même dire que c’est certainement la seule candidate qu’ils ont pu rencontrer, d’abord il y a cinq ans quand elle était en campagne et qu’elle a perdu à huit cents voix près contre Arnaud Leroy (PS), et, depuis, lors de réunions avec les associations de Français et auprès de leurs représentants. Alors, évidemment, ici, majoritairement de droite de surcroît, la candidate Les Républicains est plutôt optimiste sur les résultats qu’elle pourrait obtenir, en Principauté, dès le premier tour des élections législatives le 4 juin prochain.

Que peuvent faire concrètement Les Républicains pour les Français de Monaco?
Sur la fiscalité, nous nous engageons à mettre un terme définitif à la CSG-CRDS sur les revenus immobiliers. Comme Monaco ne fait pas partie de l’Europe, les Français sont systématiquement désavantagés. Ils sont toujours en incertitude fiscale. Il y a même des différences d’évaluations et de traitements. Pour les retraités, c’est catastrophique.

Quelles solutions pour les logements?
Il n’y a pas une solution miracle. Le député doit échanger sur le sujet avec les autorités. Les Français de Monaco souhaitent rester vivre en Principauté. Et c’est bien normal. Il s’agit donc de discuter avec les autorités monégasques car des solutions doivent être trouvées au sein même de la Principauté. La communauté de destin, c’est aussi travailler main dans la main.

Durant ces cinq dernières années, quelles ont été vos actions en Principauté?
J’ai travaillé avec les associations de Français et les élus sur les deux thématiques principales: logement et fiscalité. Autre axe de programme qui me tient à cœur: la création d’un groupe de chefs d’entreprise qui regroupe les entrepreneurs de la 5e circonscription. J’ai rencontré ces entrepreneurs. Il s’agit de créer des échanges avec Andorre, l’Espagne et le Portugal.

Aujourd’hui, Arnaud Leroy n’est plus dans la course. Craignez-vous que le Parti socialiste ne vous coupe l’herbe sous le pied encore une fois?
Le jeu politique est très trouble aujourd’hui. Il est difficile de savoir ce que les Français vont décider. Ce que je sais, c’est que le programme de la droite et du centre est le seul qui permet aujourd’hui le redressement économique de la France. Cela passe par les décisions fortes sur la fiscalité avec la suppression de l’ISF et la baisse de 20 % de l’impôt sur le revenu pour tous les ménages. Pour les entreprises, c’est la baisse des charges. Nos propositions sont fortes également en matière de sécurité, justice, maîtrise de l’immigration et lutte contre le terrorisme. Elles sont attendues par les Français.

Une cohabitation n’est-elle pas de nature à affaiblir le pays?
Il faut que la droite pèse à l’Assemblée. C’est ce qui va permettre le redressement de la France. Le Président doit intégrer cette proposition des Français.
Propos recueillis par Joëlle Deviras
jdeviras@monacomatin.mc

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.