“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le retour des CRS sur les plages de Cap-d’Ail

Mis à jour le 15/07/2019 à 10:26 Publié le 15/07/2019 à 10:26
Photo de « famille » pour tous les acteurs du bord de mer estival à Cap-d’Ail autour du maire, Xavier Beck.

Photo de « famille » pour tous les acteurs du bord de mer estival à Cap-d’Ail autour du maire, Xavier Beck. O.V.-M.

Le retour des CRS sur les plages de Cap-d’Ail

Le désormais classique épisode « suspense » du début d’été vient de prendre fin à Cap-d’Ail avec l’arrivée très attendue des CRS-MNS sur les plages de la ville.

Le désormais classique épisode « suspense » du début d’été vient de prendre fin à Cap-d’Ail avec l’arrivée très attendue des CRS-MNS sur les plages de la ville. Pour l’occasion, le maire, Xavier Beck, a convoqué, récemment, tous les acteurs du bord de mer à la mairie.

Soit les CRS affectés au littoral cap-d’aillois, les représentants de la gendarmerie et de la police municipale ainsi que les maîtres nageurs sauveteurs de la commune qui surveillent déjà les plages et se chargent de la sécurité de la baignade. Les responsables du bord de mer de la mairie étaient également présents tout comme le représentant du port de Cap-d’Ail, du Cercle nautique et des établissements de plage et de loisirs.

Cette réunion de toute la « famille » du littoral a été également l’occasion pour le maire de rappeler certaines règles qu’il a demandées aux CRS-MNS (qui sont également des policiers) de faire appliquer. Tels le respect de la tranquillité sur les plages ou leur interdiction aux chiens.

L’édile est également revenu brièvement sur les suites de « l’affaire de la Mala ». Malgré les procédures judiciaires en cours, l’Eden et la Réserve ont obtenu cette année, en plus de l’estrade concédée par la préfecture l’an dernier, deux rangées de matelas supplémentaires. Ces mêmes restaurants ont profité de l’occasion pour réclamer des containers pour le tri sélectif pour l’Eden et annoncer la fin du plastique, trop polluant, pour la Réserve.

Une saison d’été 2019 qui s’annonce donc apaisée et en sécurité pour les plages de la cité. La Marquet et la Mala bénéficient chacune d’un poste de secours ouvert 7 J/7, de 10 h 40 à 18 h jusqu’au 1er septembre. La plage des Pissarelles bénéficie, elle, d’une borne d’appel de secours qui la place à quelques secondes seulement de la Mala en bateau.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.