Rubriques




Se connecter à

Le Rassemblement national tend la main aux élus des Républicains de la région Sud Paca

Au lendemain de la décision de Renaud Muselier de claquer la porte des Républicains, Thierry Mariani et Franck Allisio, respectivement président et vice-président du groupe RN du conseil régional, proposent "un contrat de gestion territoriale" aux élus LR.

L. P. Publié le 25/11/2021 à 18:06, mis à jour le 25/11/2021 à 18:07
Thierry Mariani, chef de file des élus RN au conseil régional, propose "un contrat de gestion territoriale" aux édiles LR. Photo doc Luc Boutria

Jugeant que le président de la Région "était au cœur d’une opération montée pour semer le trouble dans le cadre du congrès destiné à désigner le candidat des Républicains", les deux responsables frontistes s’adressent à leurs adversaires : "Vous aussi vous avez été abusés, tout comme - de manière plus ou moins consentante - la direction de votre parti. Si nous nous sommes confrontés récemment, nous nous connaissons depuis longtemps. Nous avons mené davantage de combats côte à côte que face à face."

Ils interrogent : "Souhaitez-vous voir la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur tomber aux mains d’Emmanuel Macron ? Souhaitez-vous qu’elle soit le cadeau nuptial apporté par Estrosi, Falco et Muselier à l’actuel Président et futur candidat ? Souhaitez-vous continuer à faire partie d’un exécutif qui est au service de la réélection d’Emmanuel Macron ?"

 

Estimant qu’il "existe un autre chemin", Mariani et Allisio proposent "un contrat de gestion régionale, dans lequel chacun garderait sa liberté de parole et d’action au niveau de la politique nationale. [...] Ce contrat s’articulerait autour d’idées simples qui irriguent nos engagements respectifs : l’équilibre et l’équité territoriale, la défense de nos racines, le renforcement de la sécurité, la sobriété budgétaire et fiscale."

Jeudi soir, aucun élu LR n'avait encore répondu à cette invitation.

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.