“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Le projet réhabilite le littoral

Mis à jour le 05/03/2018 à 05:03 Publié le 05/03/2018 à 05:03
Soulagé d'arriver au bout de la procédure, le maire a hâte de retrouver un littoral débarrassé de ces constructions illégales.
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Le projet réhabilite le littoral

« Le nouveau propriétaire est hollandais et n'a apparemment pas de problèmes financiers puisque les travaux vont coûter très cher.

« Le nouveau propriétaire est hollandais et n'a apparemment pas de problèmes financiers puisque les travaux vont coûter très cher. Nous aurons une villa au volume plus modeste, et nous serons débarrassés de toutes ces constructions illégales », explique Xavier Beck. Des travaux au coût élevé, particulièrement pour la destruction de la partie littorale, qui doit respecter l'environnement. Anne Friscault, architecte de R-House Design, en charge de ce dossier décrit un projet qui respecte le panorama naturel du littoral de Cap-d'Ail : « C'est un projet contemporain, et tous les aménagements seront faits pour profiter au maximum de la vue sur la mer. Nous allons inclure des pins parasols de grande envergure pour permettre aux occupants de voir sans être vus. Un peu comme s'ils étaient dans une forêt. » En d'autres termes, depuis le sentier, le promeneur retrouvera un paysage méditerranéen, du côté de la villa, mais aussi du côté littoral où les constructions seront remplacées par une végétation typique du littoral.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.