“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Le prix des PV à géométrie variable au 1er janvier

Mis à jour le 20/10/2017 à 05:34 Publié le 20/10/2017 à 05:34
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Le prix des PV à géométrie variable au 1er janvier

À Cap-d'Ail, si l'ordre du jour du conseil municipal du 18 octobre était léger, il n'en était pas moins important.

À Cap-d'Ail, si l'ordre du jour du conseil municipal du 18 octobre était léger, il n'en était pas moins important. Important pour les automobilistes. Car les gros points concernaient la « réforme du stationnement de surface ».

Un changement en profondeur pour les 495 places payantes (hors parkings couverts) que compte la commune sur les 1 001 recensées, puisque le mode de verbalisation et le prix des amendes vont changer.

Les PV moins chers

Contrairement à d'autres communes, Cap-d'Ail n'a pas choisi de confier à une société privée le soin de verbaliser les véhicules en infraction de stationnement, laissant ce rôle aux policiers municipaux et aux ASVP. En revanche, le prix des « prunes », leur statut et leur mode de calcul va changer du tout au tout au 1er janvier 2018. À cette date, le PV de stationnement sera dépénalisé et se transformera en redevance gérée par l'Agence nationale de traitement automatisé des infractions (Antai).

Le conseil municipal est resté mesuré dans ses tarifs, plafonnant au prix maximum d'une journée de stationnement cette « redevance ». Ainsi, toute voiture garée sur un emplacement payant n'ayant pas affiché sur son pare-brise le ticket de l'horodateur se verra redevable d'une somme de 25 €.

Si l'automobiliste a payé 2 € en début de journée et a laissé sa voiture toute la journée, alors cette somme sera retirée de la « redevance » de 25 €. Et si cette contredanse qui a changé de nom est réglée sous 72 heures, alors l'automobiliste bénéficiera d'une réduction de 20 %. Montant à payer : 18 €.

Dans ce cas, l'automobiliste en infraction y gagne puisque, jusqu'à présent, la police municipale pouvait infliger deux amendes à 17 € par jour, soit 34 €.

En revanche, pour celui qui se gare quelques minutes seulement sans prendre de ticket, la note sera très salée : 25 €, ou 20 € si le PV est réglé dans les 72 heures.

Gratuité pour les véhicules propres

Rappelons au passage que, au chapitre des bonnes nouvelles, la mairie a mis en place un stationnement résidentiel à 2 € par jour ou 10 € la semaine pour les résidents mais aussi pour les commerçants et les personnes travaillant à Cap-d'Ail.

À noter enfin que le prix du stationnement, lui, reste inchangé et que, avec cette délibération, Cap-d'Ail assure la gratuité du stationnement aux véhicules électriques mais pas aux hybrides.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.