“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le prince Albert répond au Conseil national: "Le temps est à l’action, à la solidarité, à l’unité."

Mis à jour le 23/03/2020 à 21:36 Publié le 23/03/2020 à 19:12
Dans un communiqué du Palais princier, le Prince "rappelle qu’en cette période de crise sanitaire, qui appelle l’union nationale, les Institutions doivent continuer de fonctionner dans le respect de la Constitution dont il est le garant, et loin de toute polémique".

Dans un communiqué du Palais princier, le Prince "rappelle qu’en cette période de crise sanitaire, qui appelle l’union nationale, les Institutions doivent continuer de fonctionner dans le respect de la Constitution dont il est le garant, et loin de toute polémique". Photo Franz Chavaroche

Le prince Albert répond au Conseil national: "Le temps est à l’action, à la solidarité, à l’unité."

En réponse à la lettre ouverte du Conseil national, le souverain annonce, ce lundi soir, la création "d’un comité mixte de suivi Covid-19, présidé par le Ministre d’Etat, au sein duquel les représentants de cette Assemblée seront étroitement informés de toutes les décisions prises ou à prendre par son gouvernement".

La réponse du prince Albert II à la lettre ouverte des élus du Conseil national n'aura pas tardé. Ce lundi en début de soirée, le souverain, dans un communiqué du Palais princier, "rappelle qu’en cette période de crise sanitaire, qui appelle l’union nationale, les Institutions doivent continuer de fonctionner dans le respect de la Constitution dont il est le garant, et loin de toute polémique"

>> LIRE AUSSI. Gestion de la crise du coronavirus: le Conseil national en appelle au prince Albert II

Ceci posé, le Prince apporte tout son soutien au gouvernement qui "est plus que jamais mobilisé pour gérer l’une des plus graves crises que la Principauté ait eu à connaître depuis la Seconde Guerre mondiale".

S'agissant de la lettre ouverte des élus, "le Prince se félicite que son message du 19 mars ait été entendu par l’Assemblée qui souhaite apporter sa contribution dans le strict cadre de ses compétences constitutionnelles. Le Conseil national a sa place dans le dispositif de lutte contre cette épidémie".

"Le Conseil national pourra formuler ses propositions"

Et donc, "comme annoncé le 19 mars dernier, sur proposition de son gouvernement", précise bien le Palais, "le Prince a accepté la création, par une Ordonnance souveraine qu’il signera dans les jours à venir, d’un comité mixte de suivi Covid-19, présidé par le Ministre d’Etat, au sein duquel les représentants de cette Assemblée seront étroitement informés de toutes les décisions prises ou à prendre par son gouvernement. Bien évidemment, à cette occasion, le Conseil national pourra formuler ses propositions".

Le Prince salue enfin "la mobilisation totale des personnels des services de l’Etat et de la commune, de santé, de secours et de sécurité ainsi que des bénévoles" et évacue en ces termes toute polémique politique: "Le temps est à l’action, à la solidarité, à l’unité."


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.