“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Le prince Albert II en visite aux Philippines

Mis à jour le 07/04/2016 à 05:04 Publié le 07/04/2016 à 05:04
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Le prince Albert II en visite aux Philippines

Le prince Albert II est arrivé hier à Manille pour une visite officielle de 48 heures aux Philippines.

Le prince Albert II est arrivé hier à Manille pour une visite officielle de 48 heures aux Philippines. Il s'agit de la première visite officielle du souverain dans cette république d'Asie du Sud-est, répondant à l'invitation du président Benigno S. Aquino III, Président de la République des Philippines.

Les deux chefs d'état doivent se rencontrer ce matin au cours d'un entretien en tête à tête au Palais présidentiel de Malacañan à Manille.

Une réunion de travail suivra en présence des délégations monégasque et philippine, avant un déjeuner officiel.

Un hommage à José Rizal

Composé de plus de 7 000 îles, l'archipel des Philippines, qui compte 100 millions d'habitants, est le cinquième pays d'Asie du Sud-est au rang économique.

Le prince Albert II doit également, dans la journée, déposer une gerbe au monument dédié à José Rizal, héros de la nation philippine.

Enfin, le souverain poursuivra son séjour, par une visite du parc marin de Tubbataha, inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco.

Cet atoll, situé dans la mer de Sulu, abrite un récif corallien protégé depuis 1993, lieu notamment connu pour la nidification pour des oiseaux et des tortues marines.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.