“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

  • Et si vous vous abonniez ?

    Au quotidien, où que vous soyez, consultez le journal complet en ligne, dès 6h du matin.

    Abonnez-vous

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Le prince Albert II défend les océans à l'ONU

Mis à jour le 07/06/2017 à 11:39 Publié le 07/06/2017 à 05:22
Le Souverain a rappelé toute sa détermination à mobiliser la communauté internationale.

Le Souverain a rappelé toute sa détermination à mobiliser la communauté internationale. Photo DR

Je découvre la nouvelle offre abonnés

Le prince Albert II défend les océans à l'ONU

C'est en ce moment que se tient la toute première Conférence mondiale sur les océans au siège des Nations unies. Un événement auquel le prince Albert II, particulièrement sensible à cette cause, ne pouvait pas ne pas assister.

Il s'est entretenu hier avec le Premier ministre belge, Didier Reynders, et la ministre néozélandaise en charge de l'environnement, Maggie Barry.

Il a également prononcé une allocution dans laquelle il a rappelé l'urgente nécessité de s'engager dans la préservation des océans. "Pendant des siècles, les mers ont échappé aux réglementations. Nous pensions l'homme fragile et l'océan invulnérable. Pendant des siècles, les mers ont échappé à notre responsabilité. Nous savons aujourd'hui ce qu'il en est."

Le Souverain a explicité le besoin de "réconcilier l'humanité et la mer", en égrenant les très nombreuses mesures prises en Principauté dans ce but : l'instauration d'aires marines protégées, les engagements contre le réchauffement climatique, le programme d'exploration scientifique ou encore l'accueil de nombreux organismes et événements scientifiques.

Conscient que l'engagement seul d'un petit état ne suffit pas, il a affirmé sa satisfaction de voir de nombreuses autres instances présentes à cette conférence.

"Pour faire face à l'ampleur et à la complexité des défis auxquels nous sommes confrontés, seule une démarche holistique pourra être couronnée de succès. L'instauration de nouveaux partenariats multipartites qui résulteront de cette conférence aura un effet bien supérieur à la simple somme de nos actions individuelles. (...) Responsabilité et solidarité. C'est une approche au cœur de l'engagement de mon pays, la Principauté de Monaco. Je suis donc particulièrement heureux que la communauté internationale tout entière nous rejoigne dans ce combat essentiel."

Plus tard dans la journée, il a également co-présidé, avec le représentant du Mozambique, une séance de dialogue sur les effets de l'acidification des océans, et les moyens à mettre en œuvre pour les minimiser.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.