“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le prince Albert II "champion" de l'environnement en Inde

Mis à jour le 07/02/2019 à 08:03 Publié le 07/02/2019 à 07:52
Le souverain a planté un rosier Princesse-Grace dans le jardin du Palais du président Ram Nath Kovind, après sa rencontre avec le Premier ministre Narendra Modi.

Le souverain a planté un rosier Princesse-Grace dans le jardin du Palais du président Ram Nath Kovind, après sa rencontre avec le Premier ministre Narendra Modi. Photo Gaëtan LUCI/Palais princier

Le prince Albert II "champion" de l'environnement en Inde

Le souverain a été reconnu par les autorités indiennes pour ses actions en faveur de l'environnement, lors de sa visite officielle qui se termine ce jeudi à New Delhi.

Victime de son propre succès économique et démographique, le peuple de Gandhi n’en reste pas moins le premier adorateur de la nature, dont chaque Dieu est une émanation. Si la capitale, New Delhi, suffoque sous la main de l’homme, le mea culpa des autorités fut immédiat, ce lundi, lors de l’ouverture du Forum économique Monaco-Inde.

Sur les artères bondées de la "Ville verte", la prise de conscience est omniprésente. Pas un Abribus avec une publicité sans équivoque du type "Bring our blue sky" ou "To a green and clean Delhi".

Si le premier homme politique d’envergure à avoir alerté le monde sur le désastre écologique reste John Kerry, et que certains privés se sont illustrés pour la cause, comme Richard Bronson ou le regretté Paul Allen, il semble aujourd’hui que la palme de la légitimité sur le sujet revienne au prince Albert II.

En amont de la...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct