Rubriques




Se connecter à

Le maire de Beausoleil retire une délibération, l'opposition quitte le conseil municipal

Le dernier conseil municipal de Beausoleil a donné lieu à une passe d’armes entre la majorité et l’opposition. En cause ? Le retrait soudain d’une délibération par le maire, Gérard Spinelli.

Thibaut Parat Publié le 17/11/2021 à 05:02, mis à jour le 17/11/2021 à 16:17
Nouvelle passe d'armes entre l'opposition et la majorité municipale à Beausoleil. Archives 2020 Jean-François Ottonello

Une scène surréaliste. Alors que le dernier conseil municipal de Beausoleil arrive à son terme, les trois membres de l’opposition annoncent soudainement qu’ils quittent la séance. On vous explique pourquoi.

Deux minutes avant cette décision théâtrale, Stéphane Manfredi, chef de file de l’opposition, s’était écharpé avec le maire sur deux délibérations concernant l’attribution de deux subventions exceptionnelles à des associations nationales pour les aider à boucler leur budget. Ce premier s’agaçait de la différence de traitement entre ces deux entités et une association locale, le comité de Beausoleil du Souvenir Français, laquelle s’est vue refuser une subvention.

Délibération retirée

Après des échanges musclés, Gérard Spinelli coupe court et poursuit l’ordre du jour. Mais au lieu de statuer sur l’attribution d’une subvention de 2 500 euros à l’Entente bouliste de Beausoleil - présidée par Lucien Bella, membre de l’opposition - le maire passe directement à la modification du tableau des effectifs municipaux.

Stéphane Manfredi : " Vous n’auriez pas oublié une délibération ? "

 

Gérard Spinelli : "Non, elle est retirée. "

Silence de l’opposition. Puis, Stéphane Manfredi reprend la parole et annonce que lui, Lucien Bella et Sandrine Manfredi-Cavallère quittent l’assemblée : " Vous retirez une délibération à votre bon gré, du fait du roi. Nous quittons la séance. "

Gérard Spinelli, narquois : " Je vous remercie de votre présence et vous souhaite un bon appétit."

Son opposant ne goûte guère à la remarque : " Je vous dispense de vos commentaires. Ayez au moins l’honnêteté d’assumer l’ordre du jour et de ne pas la retirer au dernier moment. On a la preuve ce soir qu’il y a un problème contre M. Bella. "

" Agression verbale "

Pourquoi cette délibération a-t-elle été retirée ? Le maire n’aurait guère goûté au discours acerbe de Lucien Bella, en début de conseil, quand celui-ci a ouvertement critiqué le bilan de Gérard Destefanis, 1er adjoint délégué au Sport, et demandé sa démission.

 

Des paroles vécues comme " une agression verbale et injustifiée contre un élu, travailleur, sérieux, au service de la ville depuis trois décennies, se justifie Gérard Spinelli, après coup. La loi permet au maire d’être maître de l’ordre du jour. Il peut retirer une délibération. "

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.