“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Le local de l'épreuve

Mis à jour le 24/05/2017 à 05:17 Publié le 24/05/2017 à 05:17
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Le local de l'épreuve

Face à ses deux principaux adversaires, parachutés depuis Grasse (En marche !) et Nice (Front national), Xavier Beck mise sur l'ancrage local aux législatives dans la 4e circonscription

Il aurait préféré se lancer dans la campagne législative dans de meilleures conditions. Sans l'affaire Fillon et la déculottée des Républicains à la présidentielle. Sans les déchirements au sein de sa famille politique dans les Alpes-Maritimes. Qu'importe. Xavier Beck part en campagne pour succéder à Jean-Claude Guibal à l'Assemblée nationale. Pour lui, la hache de guerre avec le maire de Menton est enterrée depuis longtemps et il assure avoir le soutien de 99 % des maires de la circonscription. Le maire de Cap-d'Ail revendique son « ancrage local » et sa fidélité au mouvement gaulliste depuis sa « plus tendre jeunesse politique ». Deux coups de bec adressés à ses deux principaux adversaires qu'il qualifie de « girouettes ».


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.