“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le Front national en tête dans six régions

Mis à jour le 07/12/2015 à 05:12 Publié le 07/12/2015 à 05:12
La présidente du parti d’extrême droite peut se targuer de résultats dépassant les 50 % dans certaines communes.

La présidente du parti d’extrême droite peut se targuer de résultats dépassant les 50 % dans certaines communes. PQR/LeParisien

Le Front national en tête dans six régions

Nouvelle percée historique : 30 % des suffrages, en tête dans six régions La gauche se retire en Nord-Pas-de-Calais - Picardie et en Paca Nicolas Sarkozy : « Ni retrait, ni fusion de listes »

Cette fois, les sondages ne s'étaient pas trompés. Ils avaient annoncé un Front national au plus haut, non seulement en Provence-Alpes-Côte d'Azur et Nord-Pas-de-Calais - Picardie - les deux régions sur lesquelles la formation d'extrême droite avait concentré ses efforts -, mais dans l'ensemble du pays. Et c'est bien un résultat historique qu'a réalisé hier le parti fondé par Jean-Marie Le Pen : avec 30 % des suffrages, en moyenne, au niveau national, soit près de 7 millions de voix. à titre de comparaison, lors du « coup de tonnerre » à l'élection présidentielle de 2002, Jean-Marie Le Pen en avait rassemblé 4,8 millions.

Large avance

Résultat : alors que les sondages les plus favorables le voyaient en tête au 1er tour dans trois à cinq régions métropolitaines (sur treize au total), c'est finalement le cas dans six : Paca et Nord-Picardie, donc, mais aussi Alsace- Lorraine - Champagne-Ardenne, Bourgogne - Franche-Comté, Languedoc-Roussillon - Midi-Pyrénées, et même, ce que personne n'avait imaginé, Centre - Val-de-Loire. Ne laissant à la gauche, qui détenait depuis la « vague rose » de 2010 toutes les régions (alors au nombre de 22) à l'exception de l'Alsace, que deux de ses plus anciens fiefs : la Bretagne et Aquitaine - Limousin - Poitou-Charente. Et à la droite, qui espérait une reconquête qui lui aurait permis prendre rendez-vous pour l'élection présidentielle de 2017, quatre victoires annoncées : Île-de-France, Normandie, Pays-de-la-Loire et Auvergne - Rhône-Alpes.

Avec, qui plus est, souvent une large avance sur ses concurrents : plus de 40 % en Nord-Pas-de-Calais - Picardie, selon plusieurs estimations, contre 24 % aux Républicains-UDI-Modem et moins de 20 % au PS-MRC-PRG. Même scénario en Paca (lire en page 2) et en Alsace - Lorraine - Champagne-Ardenne (FN 35...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct