Rubriques




Se connecter à

Le dispositif de sécurité nationale réaménagé à Monaco

Le conseiller de gouvernement, ministre de l'Intérieur, Patrice Cellario a confirmé hier après-midi qu'il n'y avait pas de « menace particulière » sur le pays. Mais appelle à la vigilance de tous

CEDRIC VERANY Publié le 19/07/2016 à 05:13, mis à jour le 19/07/2016 à 05:13
Dès vendredi 15 juillet, un dispositif d'agent en armes avait été déployé à toutes les entrées de la Principauté. Photo Michael Alési

Au lendemain de l'attentat de la Promenade des Anglais, c'est une mobilisation générale qui s'est organisée en matière de sécurité en Principauté.

Ainsi, depuis le 15 juillet, un dispositif policier dissuasif était en vigueur, avec des binômes en armes lourdes à chaque entrée du pays. Au total, une centaine d'agents mobilisés sur le terrain et dans les bureaux, 24 h/24. Représentant un effectif de 200 personnes sur le pont.

« Lorsque de tels événements surviennent, nous sommes dans l'incertitude et nous avançons dans une phase d'extrême vigilance pour sécuriser les accès » commente Patrice Cellario, conseiller de gouvernement, ministre de l'Intérieur qui a supervisé le tout.

 

Ce dispositif exceptionnel, a été réadapté ces dernières heures pour revenir à des modalités de surveillances plus traditionnelles. « Il n'y a pas de risque singulier ou de menace particulière en Principauté. Et ce, même si nous sommes entourés de cette triste réalité ».

Cependant, comme quotidiennement à Monaco, « la présence policière demeure active » précise Patrice Cellario. « Des consignes de vigilance renforcée ont été passées dans des établissements recevant du public, de manière à être très réactif en cas de problème ». Ces derniers jours, le ministre de l'Intérieur, a précisé hier « qu'aucun incident n'a été déploré ».

Coté événements publics, après l'annulation de plusieurs concerts, du festival pyromélodique de feux d'artifice et du carnaval du Rocher, le calendrier des manifestations publiques devrait revenir à la normale dès aujourd'hui. « La vie continue et reprend ses droits. Même si on est vigilant, on ne va tout arrêter ».

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.