“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Le couple princier et 80 décideurs monégasques à Moscou

Mis à jour le 02/10/2013 à 08:08 Publié le 01/10/2013 à 14:24
Après cet entretien en 2011, les deux chefs d'Etat se retrouvent cette semaine à Moscou dans le cadre de la première visite officielle du prince Albert II en Russie.

Après cet entretien en 2011, les deux chefs d'Etat se retrouvent cette semaine à Moscou dans le cadre de la première visite officielle du prince Albert II en Russie. Reuters

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Le couple princier et 80 décideurs monégasques à Moscou

Ce mercredi 2 octobre, une importante délégation de décideurs monégasques s'envole vers Moscou dans le cadre d'une mission économique de deux jours.

Ce mercredi 2 octobre, une importante délégation de décideurs monégasques s'envole vers Moscou dans le cadre d'une mission économique de deux jours.

Conduite par la Chambre de développement économique de Monaco, une délégation composée 80 personnes représentant 54 entreprises et organismes professionnels, un record, va rencontrer quelque 200 acteurs économiques et journalistes russes.

Cette mission économique est organisée en marge de la première visite officielle du prince Albert II en Fédération de Russie, du 3 au 7 octobre, qui sera accompagné de son épouse, la princesse Charlène. Au programme du souverain, notamment : un entretien avec Vladimir Poutine au Kremlin, un spectacle au Bolchoï avec les Ballets de Monte-Carlo, un dîner avec le président de la Douma offert par le chef étoilé monégasque Alain Ducasse ou encore la cérémonie d'arrivée de la flamme olympique.

 


Le reportage complet sur iPad ou sur le Journal en ligne


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.