Le Conseil national réclame une "réfection rapide" des arches du Louis-II, le gouvernement princier tempère et rassure

Les élus nationaux sont revenus ce lundi sur l'état des arches du stade Louis-II en réclamant une "réfection rapide" de ceux-ci. Le gouvernement princier assure qu'elles ne présentent "aucun risque"

Thibaut Parat Publié le 13/12/2022 à 11:42, mis à jour le 13/12/2022 à 10:57
Les arches devraient être bientôt rénovées a annoncé Patrice Cellario. Photo archives Jean-François Ottonello

D’ici une dizaine d’années, comme annoncé dans nos colonnes le 27 septembre, le chantier de modernisation du stade Louis-II devrait être achevé. Enveloppe globale du projet: 355 millions d’euros.

En attendant cette lointaine échéance, qui n’est pas sans provoquer la frustration des supporters de l’AS Monaco, le Conseil national réclame des avancées rapides sur certains points précis. "Il faut mettre en œuvre au plus vite les travaux de réfection des arches, régulièrement montrées à la télévision et dont l’état de détérioration ne montre pas une image digne de notre Principauté", a interpellé Marine Grisoul, élue Primo!.

Patrice Cellario, conseiller de gouvernement- ministre de l’Intérieur a rappelé que "leur état structurel ne présente aucun risque" et annoncé "que la définition du projet de rénovation esthétique de ces arches sera entreprise dans le courant du premier trimestre 2023. Le rapport est attendu dans les premiers jours de janvier." Et de préciser que l’élément architectural a été camouflé.

Marine Grisoul a, également, réclamé que la priorité soit donnée au renouvellement des "buvettes et gradins".

Réponse de Patrice Cellario: "Concernant la nécessaire restructuration des locaux d’accueil du public, ceux-ci doivent s’inscrire dans le cadre du projet global de restructuration du stade Louis-II. Il serait dommageable d’entreprendre des travaux qui seraient ensuite voués à la démolition. Une étude a déjà été lancée concernant les améliorations que nous pouvions apporter, notamment au niveau des buvettes, pour que l’expérience spectateurs soit améliorée."

Interrogé sur le sujet à la veille de la Fête nationale, le prince Albert II avait évoqué ces "petits" aménagements avant la refonte globale du site.

"D’autres sujets ont mobilisé le gouvernement ces derniers mois. Mais je crois, effectivement, qu’il faut accélérer sur ces petites choses à améliorer avant de penser à tout changer", avait-il déclaré.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.