“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le congé maternité étendu de 16 à 18 semaines pour les salariées du public à Monaco

Mis à jour le 11/07/2019 à 12:40 Publié le 11/07/2019 à 08:30
Très bientôt, toutes les femmes salariées à Monaco bénéficieront d’un congé maternité de 18 semaines, contre 16 en France.	(Illustration DR )

Le congé maternité étendu de 16 à 18 semaines pour les salariées du public à Monaco

L’extension du congé maternité de 16 à 18 semaines, votée récemment pour les salariées du privé, est désormais applicable aux fonctionnaires de l’État, et bientôt aux agentes de la commune.

À l’origine, l’idée est d’améliorer la condition des femmes. De toutes les femmes. "Il y avait un vœu du conseil économique et social, qui demandait que le congé maternité soit étendu. Lorsque je m’en suis saisi, j’ai voulu aller vite. D’autant plus que le département des Affaires sociales est déjà mobilisé pour les mesures en faveur de la femme. Cette mesure-là me semblait importante car elle permet aux femmes de se reposer davantage après avoir porté et mis au monde leur enfant, ce qui n’est pas rien. Et puis, ça leur permet de rester plus longtemps avec leur bébé avant de le confier à une personne extérieure", explique Didier Gamerdinger, conseiller de gouvernement-ministre des Affaires Sociales et de la Santé.

Mesure consensuelle

Pour aller vite, c’est allé vite. En quelques mois, l’histoire a été bouclée. Le temps de consulter les partenaires sociaux et les caisses sociales, pour voir si le projet était financièrement réalisable.

"C’est un dossier qui a recueilli le consensus de tous les interlocuteurs". Un petit miracle législatif. Et puisque techniquement, la rédaction ne présentait aucune difficulté, le projet a été présenté à la session législative de printemps, qui s’est achevée il y a peu, et a été validé, comme nous vous le rapportions la semaine dernière.

>>RELIRE.A Monaco, le congé maternité passe de 16 à 18 semaines dans le privé et la loi sur l'adoption d'enfants est modernisée

Mais cette loi n’est applicable qu’aux salariées du secteur privé. Pour des raisons de cuisine interne, en quelque sorte. Des différences réglementaires qui font que techniquement, pour les salariées de l’État, ce n’est pas une loi, mais un arrêté ministériel qu’il fallait prendre pour étendre le congé maternité. C’est dorénavant chose faite : depuis vendredi dernier, toutes les femmes enceintes salariées de l’État bénéficient d’un congé maternité de 18 semaines. Les agents de la commune devront patienter encore un peu que l’arrêté municipal soit signé par le maire, mais ça ne saurait tarder.

Une avancée bien évidemment saluée par les syndicats. "Nous avons enfin un vœu du conseil économique et social qui passe à Monaco, et qui va dans le sens de l’amélioration de la qualité de vie. Nous sommes encore en deçà de ce que font certains pays du nord de l’Europe, et en deçà des préconisations de l’Organisation internationale du travail qui recommande un congé de 20 semaines", constate Olivier Cardot, secrétaire général adjoint de l’Union des syndicats de Monaco.

De son côté la Fédération des syndicats de salariés de Monaco se dit totalement satisfaite: "Nous nous félicitons ce que vœu ait été entendu. Nous avons par ailleurs rencontré Mme Cottalorda, en charge des droits des femmes, et avons demandé l’extension du congé paternité."

Un souhait également porté par l’USM, qui estime que cela arrivera probablement dans un second temps.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.