“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le certificat Voltaire pour favoriser le retour à l’emploi ouvert aux non-bénéficiaires du RSA

Mis à jour le 02/02/2020 à 11:05 Publié le 02/02/2020 à 11:05
Huit lauréats ont reçu leur certificat la semaine dernière.	(DR)

Le certificat Voltaire pour favoriser le retour à l’emploi ouvert aux non-bénéficiaires du RSA

Le 24 janvier dernier, au Centre, le maire de Beausoleil, Gérard Spinelli, a remis les certificats Voltaire aux huit premiers lauréats, en présence de Sabrina Ferrand, conseiller départemental.

Le 24 janvier dernier, au Centre, le maire de Beausoleil, Gérard Spinelli, a remis les certificats Voltaire aux huit premiers lauréats, en présence de Sabrina Ferrand, conseiller départemental.

En partenariat avec le département des Alpes-Maritimes, la Ville de Beausoleil, a mis en place le projet Voltaire en signant une convention de partenariat entre le Centre Communal Action Sociale (CCAS) et le Centre de formation AG2V Management en mars 2019.

Ce programme social d’accompagnement, intitulé « Accompagnement à l’autonomie et à l’insertion par une certification Voltaire pour les primo-arrivants et bénéficiaires du RSA », est destiné aux personnes qui ne maîtrisent pas le français, en valorisant leurs compétences par un certificat reconnu par les employeurs.

« Écrire correctement est essentiel à l’intégration »

Elle permet de favoriser le retour à l’emploi de personnes en situation d’exclusion ou de décrochage. « Le langage, la facilité et la capacité à s’exprimer, celle d’écrire correctement dans la langue de Voltaire, reste un vecteur essentiel à l’intégration professionnelle et personnelle. 82 % des recruteurs sont sensibles à l’orthographe et l’expression écrite des candidats », a souligné le maire. « La prochaine formation sera cette fois-ci ouverte à tous les Beausoleillois, et non plus uniquement aux bénéficiaires du RSA », a annoncé Céline Tavares, directrice du CCAS.

C’est la première fois qu’un tel projet expérimental a été initié et porté par une commune dans le département.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.