“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Le budget primitif 2020 voté à la quasi-unanimité au Conseil national de Monaco

Mis à jour le 20/12/2019 à 09:31 Publié le 20/12/2019 à 10:00
Vue sur Monaco

Vue sur Monaco Photo C.D.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Le budget primitif 2020 voté à la quasi-unanimité au Conseil national de Monaco

Après que les vingt-quatre élus ont expliqué leurs motivations de vote, le projet de loi a été voté à la quasi-unanimité. Et maintenant « bonnes fêtes à tous »…

Après quinze jours de très longs débats, après avoir entendu et réentendu les positions souvent identiques des conseillers nationaux sur les principaux dossiers politiques de la Principauté, le Conseil national a voté ce jeudi soir en faveur du projet de loi relatif au budget primitif 2020*.

"Beaucoup de choses restent à faire", convient Balthazar Seydoux, président de la Commission des Finances et de l’Économie nationale. Mais "ce qui prédomine, c’est notre satisfaction globale", a souligné le président Stéphane Valeri après que les conseillers nationaux ont exprimé leur intention de vote.

Il est très loin, et pourtant pas si lointain, le temps des tensions entre Stéphane Valeri et Serge Telle.

Ce jeudi soir, le président du Conseil national commençait par des mots - comment dire - agréables à l’endroit du Ministre d’État: "Très souvent, votre expérience de la diplomatie et votre capacité de médiation ont été très utiles pour rapprocher les points de vue du gouvernement et du Conseil national, face à certaines mauvaises postures bureaucratiques qui peuvent encore persister."

Et dans ce climat heureux, tandis que Stéphane Valeri soulignait vouloir œuvrer pour que "Monaco demeure le plus beau pays du monde", tout le monde finissait son intervention par des vœux à l’aune des fêtes de fin d’année. Que du bonheur!

*17 voix "pour", 5 abstentions (José Badia, Pierre Van Klaveren, Fabrice Notari, Nathalie Amoratti-Blanc) et une voix "contre" (Jean-Louis Grinda).

Dix-sept élus ont voté en faveur du budget primitif 2020, contre cinq abstentions et une voix contre.
Dix-sept élus ont voté en faveur du budget primitif 2020, contre cinq abstentions et une voix contre. Photo Romain Fondacaro / Conseil national

ils l'ont dit

Brigitte Boccone-Pagès, vice-présidente (Primo!): "C’est la première fois, depuis bien longtemps, que le budget connaît un débat si apaisé."

José Badia (Primo!): "En attendant de voir s’établir la permanence d’un dialogue serein entre nos institutions, je m’abstiendrai de voter le présent budget."

Corinne Bertani (Primo!): "La transformation du centre commercial sera certainement un moment difficile pour les commerçants, mais nous serons à leurs côtés, et je suis convaincue que le résultat final sera un centre commercial de grande qualité et attractif. Il en va de même pour les commerçants du Larvotto."

Franck Lobono (Primo!): "Le budget 2020 est l’amorce concrète du plan national pour le logement. Nous sommes aux fondations d’un immense et ambitieux projet, pilier déterminant de l’équilibre social de notre Principauté."

Christophe Robino (Primo!): "À propos du déroulement des séances publiques, il faut bien reconnaître que les relations entre nos deux institutions semblent s’être bel et bien apaisées. Elles se sont tellement apaisées que j’ai même parfois eu l’impression que pour éviter toute tension, on préférait éviter certaines questions ou certaines réponses."

Jean-Louis Grinda (Union Monégasque): "Le budget est en réalité en déficit de 200 millions d’euros."

Jacques Rit (Horizon Monaco): "Un contrat de confiance entre nos deux institutions."

Béatrice Fresko (Horizon Monaco): "Il s’agit d’un budget plus prometteur que décevant, le tout étant de savoir si les paroles et les chiffres vont se transformer en actions réelles ou rester à l’état de souhaits."

Franck Julien (Primo!): "La dette technologique de la Principauté reste très importante. (...) 2020 sera une année pivot."

Karen Alliprendi (Primo!): "J’ai bien noté le remplacement du parc des ascenseurs, le changement des escalators, le renforcement des TER, le nouveau système de covoiturage, la création de plusieurs pistes cyclables, la mise en place de l’Unité de préservation du cadre de vie, ou encore les tests de bus gratuits… Autant de mesures qui seront applicables dès 2020."


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.