“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Laurent Nouvion: "Le conseil national est dans son rôle"

Mis à jour le 16/09/2014 à 08:28 Publié le 16/09/2014 à 08:16
Laurent Nouvion, président du Conseil national, leader du groupe Horizon Monaco.

Laurent Nouvion, président du Conseil national, leader du groupe Horizon Monaco. Conseil national

Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

Laurent Nouvion: "Le conseil national est dans son rôle"

Le président de la Haute assemblée se réjouit – enfin – des relations qu’il a dorénavant avec l’exécutif. Selon lui, des avancées ont été réalisées selon la méthode du pas l’un vers l’autre

Le président de la Haute assemblée se réjouit – enfin – des relations qu’il a dorénavant avec l’exécutif. Selon lui, des avancées ont été réalisées selon la méthode du pas l’un vers l’autre

On a perçu une écoute de la part du gouvernement. C’est le début du respect de notre institution. Il y a une approche méthodique, avec des élus extrêmement bien préparés, qui est en train de changer la donne. »

Après le gouvernement et l’ensemble des partis qui siègent dans l’hémicycle, Laurent Nouvion a tenu une conférence de presse hier, en fin d’après-midi, pour présenter les dossiers de la rentrée politique.

Le président du conseil national a insisté sur le changement des relations entre la Haute assemblée et l’exécutif.

« Nous ne sommes pas des belliqueux. En séances privées, les élus savent se montrer à la fois offensifs et courtois. Nous sommes revenus à un fonctionnement normal avec le gouvernement. »

Un préambule qui semble mettre un terme aux tensions qui fâchèrent et agacèrent mutuellement gouvernement et conseil national depuis l’élection de Laurent Nouvion en février 2013.

« Un déclic »

Pour Christophe Steiner, « pour la première fois depuis longtemps, les choses ont été mises sur la table ». Pour Laurent Nouvion, « il y a eu un déclic. »

C’est donc sur la politique du pas vers l’autre que lui, mais aussi Christophe Steiner (Rassemblement & Enjeux), vice-président, Marc Burini (Rassemblement & Enjeux), président de la commission Finances et Économie Nationale et Jean-Michel Cucchi (Union pour la Principauté), président de la commission Logement, présentent les principaux sujets qui seront débattus en séances publiques du budget rectificatif les 2, 3 et 7 octobre prochains.

Des séances qui seront marquées par un élément déterminant : les recettes record de l’État pour un montant de plus d’un milliard d’euros. Du jamais vu! « La tendance est extrêmement favorable, explique Laurent Nouvion. Nous avons plus de latitude. Toutefois, nous serons très prudents sur l’utilisation de ces recettes. »

Marc Burini précise : « Il faut faire la part entre le conjoncturel et le structurel. »

Pour Laurent Nouvion, il s’est agi seulement « de parler clair avec le gouvernement. » Et les discussions vont se poursuivre – en privé – jusqu’à l’ouverture des séances publique.
 

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.