“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Laurent Nouvion expose ses priorités pour 2015

Mis à jour le 14/01/2015 à 07:56 Publié le 14/01/2015 à 07:52
Le président du Conseil national a présenté les sujets essentiels sur lesquels planchent actuellement les élus.

Le président du Conseil national a présenté les sujets essentiels sur lesquels planchent actuellement les élus. DR/Conseil national

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Laurent Nouvion expose ses priorités pour 2015

Après avoir évoqué l’actualité tragique du pays voisin, le président du Conseil national a présenté les dossiers prioritaires de l’institution lors de ses vœux à la presse. SBM, Union européenne, logement...

Après avoir évoqué l’actualité tragique du pays voisin, le président du Conseil national a présenté les dossiers prioritaires de l’institution lors de ses vœux à la presse. SBM, Union européenne, logement...

Laurent Nouvion a accueilli hier les représentants de la presse locale à l'occasion de ce début d'année. Le président du Conseil national s'est d'abord longuement exprimé sur les attentats du pays voisin, « pays avec lequel nous partageons une communauté de destin ».

« Nous avons tous été extrêmement perturbés, mercredi, alors que nous vivions un grand moment de joie, place du Palais, pour la présentation des enfants princiers. J'ai été très choqué et perturbé pour l'ensemble des journalistes et des policiers. Il faut revenir aux fondamentaux et préserver l'essentiel. »

Laurent Nouvion a ensuite évoqué les dossiers sur lesquels planche le Conseil national, notamment depuis les séances publiques du budget rectificatif.

« Nous espérons que le gouvernement respectera ses engagements. »

Pour la Haute assemblée, il va s'agir de travailler sur les négociations avec l'Union européenne et « ne rien lâcher par rapport à nos spécificités ». Une première réunion aura lieu en février.

Laurent Nouvion a rappelé les trois échéances de la Société des Bains de Mer ce mois-ci : la situation sociale de l'Hôtel de Paris, l'augmentation de capital le 15 janvier et le statut unique des jeux le 31 janvier.

Trois dossiers sur lesquels de nombreux conseillers nationaux s'étaient exprimés en décembre dernier, soulignant leur mécontentement.

Le logement de Saint-Roman au Jardin exotique

En matière de logement, « sujet auquel s'attelle Jean-Michel Cucchi [groupe Horizon Monaco, UP, président de la commission logement, NDLR]», le président du Conseil national se réjouit du lancement des travaux de l'opération L'Engelin, boulevard du Jardin-Exotique.

Il attend aussi le démarrage de petits ou moyens programmes dont un, rue Grimaldi. « Ces opérations sont liées aux rentrées budgétaires. Et celles-ci sont encore meilleures que les prévisions… »

En matière de logements, une échéance importante est celle du 15 février, date de la commission d'attribution de plus de 250 logements de la tour Odéon. À noter également le vote d'un projet de loi de désaffectation qui doit permettre l'opération domaniale Testimonio, avant juin prochain. « C'est une priorité. »

À propos du dossier Ida, « nous avons obtenu 5 MEdu gouvernement. Nous lui demandons d'engager des études au plus vite pour être fixé fin juin. »

Autres travaux législatifs en cours : la loi d'organisation et le règlement intérieur du Conseil national (très attendue par le Conseil de l'Europe), la loi sur les fonctionnaires - « Nous prendrons une position politique avant la fin du premier trimestre. » -, la proposition de loi sur le report de crédit, une réflexion sur les baux…

Du pain sur la planche, en somme.

 


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.