L’ambassadeur monégasque Rémi Mortier, 54 ans, est décédé

Représentant permanent de la Principauté de Monaco auprès du Conseil de l’Europe à Strasbourg, l'ambassadeur Rémi Mortier, 54 ans, est décédé des suites d'une maladie.

Article réservé aux abonnés
La rédaction Publié le 10/11/2022 à 14:00, mis à jour le 10/11/2022 à 10:39
Rémi Mortier était ambassadeur, Représentant permanent de la Principauté de Monaco auprès du Conseil de l’Europe à Strasbourg. Photo Dir.Com.

Le gouvernement princier a fait part de sa "profonde émotion" et son "immense tristesse", ce mercredi, à l’annonce du décès de Rémi Mortier, ambassadeur,

Représentant permanent de la Principauté de Monaco auprès du Conseil de l’Europe à Strasbourg.

"Emporté par la maladie à l’âge de 54 ans, ce serviteur de l’État était unanimement reconnu pour son grand sens de l’intérêt général, son dévouement au service de la diplomatie monégasque et son affabilité dont il faisait preuve en toutes circonstances. Au-delà de ses incontestables qualités professionnelles, l’ambassadeur Rémi Mortier laisse le souvenir d’une personnalité respectée et chaleureuse, bienveillante et à l’écoute des autres", peut-on lire dans l’hommage du gouvernement.

Monégasque né à Madrid, Rémi Mortier était diplômé de l’IEP d’Aix-en-Provence et titulaire d’un DEA de Droit international public et d’un DESS Droit des relations du travail. Un bagage universitaire mis au service d’une carrière dans les relations internationales et la diplomatie.

Une carrière de diplomate

Rémi Mortier a ainsi intégré l’administration monégasque en 2001 au sein de la Direction des Relations Extérieures avant d’être nommé en 2004 Premier secrétaire, Représentant permanent adjoint à la Représentation permanente auprès du Conseil de l’Europe.

Il dirigea la Fondation de Monaco à la Cité Internationale universitaire de Paris en 2007-2008, et occupa le poste de Premier conseiller à l’Ambassade de Monaco en France. Il sera ensuite nommé en qualité de ministre-conseiller à l’Ambassade de la Principauté en Italie.

En 2015, il est élevé par le prince Albert II au rang d’ambassadeur, Représentant permanent de la Principauté de Monaco auprès du Conseil de l’Europe.

"Au cours de son mandat à Strasbourg, il obtiendra la reconnaissance de ses pairs qui lui confient la présidence du Groupe des rapporteurs sur les relations extérieures", rappelle le gouvernement.

La rédaction de Monaco-Matin adresse à son épouse, à ses enfants ainsi qu’à ses proches et collègues, ses plus sincères condoléances.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.