Rubriques




Se connecter à

La Région fait un geste pour les conducteurs voulant passer au bioéthanol

Face à la flambée des prix à la pompe, Renaud Muselier, président du conseil régional Provence Alpes Côte d'Azur, a annoncé ce mercredi la mise en place d'un dispositif incitatif limité à 250 euros par ménage pour accompagner la conversion des véhicules vers le carburant bioéthanol.

La rédaction Publié le 07/11/2018 à 19:29, mis à jour le 07/11/2018 à 19:37
Illustration bioéthanol. Photo AFP

Dans un communiqué de presse publié ce mercredi, Renaud Muselier explique:

"J’ai décidé d’accompagner la conversion des véhicules vers le carburant bioéthanol. Il permet de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 70 %. Il permet également de réduire le budget carburant des ménages de 35 à 45 %. C’est donc une véritable réponse à la fois économique et environnementale aux difficultés que tant de français rencontrent suite à la hausse du prix des carburants classiques et des taxes augmentées par le Gouvernement".

Dans cette optique, un vaste plan de 2,5 millions d’euros "visant à accompagner, dès le 1er janvier 2019, 10.000 ménages de la région Sud à convertir leur véhicule vers le bioéthanol" est mis sur les rails. 

Une mesure qui s’adresse aux salariés faisant usage de leur véhicule personnel pour se rendre sur leur lieu de travail dans un rayon de 60 km aller-retour.

 

"dans la limite de 250 euros"

Concrètement, "cet accompagnement se traduira par une prise en charge par la Région de 50 % du coût du dispositif de conversion, dans la limite de 250 euros (par ménage, NDLR)".

A noter que seules les factures acquittées à une entreprise installée dans la région Provence Alpes Côte d'Azur seront prises en charge, "afin de favoriser l’emploi sur notre territoire régional". 

Le dispositif doit être voté en assemblée plénière le 14 décembre prochain et entrer en vigueur dès le début d'année 2019. 

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.