“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

La ministre de la Culture Roselyne Bachelot dit au revoir aux lecteurs de Nice-Matin

Mis à jour le 13/07/2020 à 17:45 Publié le 13/07/2020 à 17:44
Roselyne Bachelot.

Roselyne Bachelot. Photo AFP

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

La ministre de la Culture Roselyne Bachelot dit au revoir aux lecteurs de Nice-Matin

Du fait de sa nomination comme ministre de la Culture, Roselyne Bachelot cesse sa chronique du dimanche. Mais la nouvelle locataire de la rue de Valois nous a transmis ce dernier mot à l’intention de nos lecteurs.

"Chers lecteurs, Il est des moments où les belles émotions sont mélangées à des tristesses.

Ne plus vous retrouver chaque dimanche fait partie de ces dernières.

Notre rencontre hebdomadaire m’était précieuse, et en rédigeant mon éditorial, j’avais le sentiment de m’adresser à chacun de vous.

Vous n’étiez pas toujours d’accord et certains n’hésitaient pas à me le faire savoir. C’était revigorant.

Continuez à lire votre Nice-Matin. La presse écrite court de grands dangers, alors qu’elle constitue un élément central des libertés auxquelles nous sommes tellement attachés.

Acheter son journal est un acte citoyen fondamental.

Préserver la presse écrite dans sa pluralité et sa qualité sera une des missions que je remplirai avec détermination.

Nous nous retrouverons peut-être un jour dans ces colonnes. La vie est pleine de surprises…"


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.