“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

La Commission valide les comptes de campagnes de l'élection nationale de 2018

Mis à jour le 08/08/2018 à 18:20 Publié le 08/08/2018 à 18:20
De haut en bas, Primo!, Horizon Monaco lors de son meeting de campagne.

La Commission valide les comptes de campagnes de l'élection nationale de 2018

Six mois après la fin de l’élection, la Commission de vérification des comptes de campagne a rendu ses rapports. C’est l’occasion d’en apprendre un peu plus sur les différents postes de dépense

Primo! Horizon Monaco, Union Monégasque… Souvenez-vous de ces noms qu’on a beaucoup entendus et beaucoup lu pendant plusieurs mois.

C’était avant l’affrontement final de février 2018 pour désigner la liste qui remporterait l’élection nationale.

Qui dit élection, dit campagne. Qui dit campagne, dit dépenses, dit recettes, dit comptes.

Et justement, pas plus tard que vendredi, un petit mail tombe dans notre boîte pour nous informer: "La Commission de vérification des comptes de campagne vient d’adresser au Ministre d’État son rapport sur les frais engagés par les trois listes ayant concouru lors des dernières élections nationales de février 2018... Les comptes de chacune des listes ont été validés et sont restés dans les limites du plafond de 320.000 euros fixé par la loi."

Zéro défaut

Pas de dépassement, pas d’invalidation. Pas de cris, pas de pleurs, pas de scandale. Tant pis pour nous journalistes. Tant mieux pour les citoyens.

Le mail précise quand même: "Les rapports des listes “Priorité Monaco”, “Horizon Monaco” et “Union Monégasque” sont publiés au Journal de Monaco de ce jour."

Le meeting d'Horizon Monaco

Ni une ni deux, direction le web pour potasser le dit journal et se repaître des rapports de huit pages qui racontent un peu combien les différentes listes ont dépensé pour se frayer un chemin vers les sièges du Conseil national.

Des dépenses variées

Et on découvre que le vainqueur, Primo! a dépensé 312123,24 euros. Dont 41261 euros frais postaux, 47580 euros de frais de personnel, 12735 euros de conseil en communication, 964,29 euros de location immobilière, mais surtout 198856,58 euros de frais de réunions publiques.

Pas tous détaillés

Alors, à première vue, ça peut sembler normal. Dans une campagne de cette envergure, en politique locale, que le meeting soit le premier poste de dépense. Pourtant ce ne fut pas le cas.

Photo JFO

Chez Union Monégasque, sur un total de 212.626,76 euros, on a surtout investi dans le conseil en communication: 147.614,27 euros d’honoraires, contre seulement 26958 euros de frais de réunion publique.

Une ventilation plutôt intéressante, qu’on aurait bien aimé pouvoir observer sur les comptes d’Horizon Monaco. Malheureusement, le rapport sur leur compte de campagne annexé au journal officiel du 3 août ne mentionne pas de détail sur la façon dont les 313014 euros ont été dépensés.


Savoir +
Les rapports de la commission des comptes sont disponibles sous la rubrique "annexes" à l’adresse suivante


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct