“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

La circulation fait débat au Conseil national à Monaco

Mis à jour le 08/10/2015 à 08:46 Publié le 08/10/2015 à 08:45
conseil national du 1er octobre 2015

La circulation fait débat au Conseil national à Monaco

Lors de la séance du budget rectificatif de lundi soir de nombreux sujets ont été abordés mais celui sur le trafic a fait intervenir de nombreux élus, notamment quant au rôle de Cap-d’Ail

C'est donc ce soir que l'on saura si le budget rectificatif sera voté. Un faux suspense puisque l'on sait que la majorité s'est arrangée avec le gouvernement, et que même les plus récalcitrants devraient seulement s'abstenir. Le vote «contre» avait en effet été évoqué il y a quelques jours par les élus afin de «faire réagir le gouvernement», suite à un manque de concertations.

La déclaration du ministre d'État, lors de la séance de lundi soir a, semble-t-il, scellé les réconciliations, au détriment peut-être de la cohésion de la majorité.

Une fois passée cette introduction inhabituelle, les débats ont repris autour de nombreux sujets. Et notamment sur la circulation en Principauté qui a duré plus de 45 minutes. Morceaux choisis.

C'est Catherine Rougaignon-Vernin qui a lancé la discussion: "Concernant la circulation, je me félicite de l'organisation d'une réunion de coordination pour tenter d'apporter des solutions de façon concertée sous votre autorité. Quelle qu'en soit la forme, cette coordination est importante, elle est même je dirais essentielle, pour notre attractivité, pour la productivité de nos entreprises et pour le bien-être des salariés de la Principauté. Développons ensemble les solutions de bon sens : mettons notre poids dans la balance pour la réouverture de la bretelle de Beausoleil, discutons avec la SNCF, pensons plus loin avec des parkings de dissuasion en dehors de Monaco aussi!"

La trémie au point mort

Réponse du Ministre d'État: "Sur la réouverture de la bretelle de Beausoleil nous pourrions avoir une bonne nouvelle d'ici quelque temps. Concernant Cap-d'Ail, le maire a fait un effort en supprimant les places de stationnement pour permettre l'aménagement du rond-point de l'hôpital qui va commencer. Le point qui reste à discuter est la question de la trémie qui n'avance pas beaucoup, il est vrai. C'est un travail de conviction qu'il faudrait aborder avec lui lors de la table ronde."

Marie-Pierre Gramaglia a tenu à préciser: "C'est vrai que les flux pour entrer dans Monaco sont difficiles, mais grâce à l'ensemble des travaux établis durant de longues années, la circulation intra-muros s'est grandement améliorée."

Mais Thierry Poyet de remettre une couche: "Peut-être, mais pour entrer c'est de plus en plus compliqué ! Du péage jusqu'à l'entrée de Monaco on dépasse une heure de trajet et ce de 7 heures jusqu'à 10 heures. Concernant le maire de Cap-d'Ail qui dit qu'il souhaite privilégier la qualité de vie des habitants, je le comprends mais il serait temps aussi de renvoyer l'ascenseur à Monaco, rapport aux investissements comme la ZAC ou le rond-point du Cap-Fleuri. D'autant qu'il y a de nombreux habitants de Cap-d'Ail, salariés à Monaco."

à partir de 1 €


La suite du direct