“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

L'escalier Alain-Poggi inauguré… et pas n'importe quel jour

Mis à jour le 08/12/2018 à 05:23 Publié le 08/12/2018 à 05:23
Coupure de ruban par le maire en présence de la famille d'Alain Poggi et Marc Terrosi.

Coupure de ruban par le maire en présence de la famille d'Alain Poggi et Marc Terrosi. S. I.

L'escalier Alain-Poggi inauguré… et pas n'importe quel jour

En marge de la cérémonie d'hommage aux combattants « Morts pour la France » pendant la Guerre d'Algérie et les combats du Maroc et de la Tunisie, le maire Gérard Spinelli a inauguré entre l'avenue Foch et le Foyer Restaurant du centre, l'escalier Alain-Poggi, du nom de l'ancien président de la section Beausoleil-Monaco-Cap-d'Ail de l'Union Nationale des Combattants.

En marge de la cérémonie d'hommage aux combattants « Morts pour la France » pendant la Guerre d'Algérie et les combats du Maroc et de la Tunisie, le maire Gérard Spinelli a inauguré entre l'avenue Foch et le Foyer Restaurant du centre, l'escalier Alain-Poggi, du nom de l'ancien président de la section Beausoleil-Monaco-Cap-d'Ail de l'Union Nationale des Combattants. Un hommage pour celui qui présida à la destinée de l'association patriotique pendant plus de 40 ans, de 1974 à 2016.

« J'ai tenu à inscrire son nom dans la Mémoire de la ville, dans son patrimoine, lui qui a tant œuvré contre l'oubli des combattants Beausoleillois, et tant fait pour accompagner leurs familles vers la reconnaissance de la Nation. Je voulais, par cette appellation d'un des axes principaux entre le Foyer du Poilu et notre Foyer des Anciens, lui rendre les honneurs, pour que les générations nouvelles et à venir, connaissent, et apprennent à connaître son histoire. Son nom méritait de s'inscrire dans la pierre et de continuer à exister au milieu de la vie », a expliqué le maire après avoir dévoilé la plaque, aux côtés de la famille dont l'émotion était palpable.

Réception au Foyer du Poilu

Un hommage repris quelques pas plus loin, par l'actuel président de l'UNC locale, Marc Terrosi, au Foyer du Poilu où l'association recevait élus, personnalités et représentant du monde patriotique. En cette Journée nationale aux « Morts pour la France », après avoir rappelé les victimes des combats en AFN : « En ce jour solennel, rendons hommage à tous ceux qui, au péril de leur vie, ont servi une guerre qu'ils n'avaient pas voulue. Le travail de mémoire est nécessaire pour panser des plaies qui demeurent encore vives en France et en Algérie, afin de nous rassembler dans une démarche de rapprochement des peuples ». Marc Terrosi a ensuite et à son tour salué la mémoire de son ami Alain Poggi avec émotion : « Lui aussi avait fait la guerre d'Algérie, lui aussi a œuvré toute sa vie pour la transmission du Souvenir aux plus jeunes et pour la paix. » Puis de conclure en remerciant le maire et la municipalité pour ce geste « de fidélité, de reconnaissance, de respect pour le monde patriotique ».

Après la cérémonie de remise de décorations, l'assemblée était invitée à l'apéritif d'honneur.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct