Rubriques




Se connecter à

L'eau de La Turbie est de bonne qualité mais…

Lors de sa dernière séance, le conseil municipal a évoqué le problème de la qualité dans l'eau, au robinet, dans les bâtiments de plus de soixante ans disposant de canalisations en plomb

Joëlle Deviras Publié le 02/03/2017 à 05:14, mis à jour le 02/03/2017 à 11:36
« Il n'y a pas de souci de qualité de l'eau au compteur », assure Jean-Jacques Raffaele, le maire de La Turbie. Certes, mais pas au robinet, rétorque l'opposant André-François Pellegrin. Photo J.D.

L'eau arrive sans plomb jusqu'aux habitations, mais pas forcément à la sortie du robinet… C'est ce qui ressort des investigations entreprises à la demande du maire, sollicité par André-François Pellegrin, conseiller municipal de l'opposition « La Turbie, mon village ».

Mardi soir au conseil municipal, Jean-Jacques Raffaele a donné des explications précises après la publication du numéro de février du magazine Que Choisir qui pointe du doigt la mauvaise qualité de l'eau. « J'ai fait faire quatre prélèvements dans les établissements scolaires et à la fontaine, le 23 février, explique le maire. Que Choisir a mentionné une concentration de plomb chez un particulier, observée le 15 juillet 2014, ce qui n'est pas représentatif. Il n'y a pas de souci de qualité de l'eau au compteur. »

Laisser couler l'eau…

Mais pour André-François Pellegrin, le problème du consommateur n'est pas la qualité au compteur mais au robinet. Or, dans les bâtiments anciens qui possèdent des conduits en plomb, le problème se pose. Le maire en convient et conseille, comme le fait d'ailleurs le magazine, de laisser couler l'eau avant de se servir un verre. L'ensemble des élus s'est mis d'accord pour alerter les habitants par courrier.

 

Car ce n'est pas anodin en terme sanitaire. Le mois dernier, l'UFC Que Choisir a publié une enquête après l'étude, sur deux ans et demi, de trente paramètres concernant l'eau de 36 600 communes. Le journal évoque le problème : «Certaines analyses révèlent la présence de plomb (...). Mais impossible d'évaluer l'ampleur du problème, car ce n'est pas la station de potabilisation qui est en cause, ni le réseau de distribution (...). Le plomb au robinet vient de canalisations intérieures, le risque concerne des immeubles anciens, construits avant les années 50. »

Henri Adonto, président du Syndicat intercommunal des eaux des corniches et du littoral (SIECL) et conseiller municipal de La Turbie, confirme qu'il n'y a pas « de présence de plomb dans les matériaux constituant la partie publique des branchements. (...) Toutefois, cette connaissance du patrimoine n'est évidemment pas absolue et il peut arriver qu'une opération d'exploitation mette à jour ponctuellement un ou plusieurs branchements qui seraient constitués de plomb. Dans ce cas, les équipes (...) procéderaient immédiatement à leur renouvellement. »

Pour les habitants de bâtisses de plus de soixante ans, reste une solution : « Un dispositif de filtrations, explique André-François Pellegrin. Mais c'est assez onéreux… »

 

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.