Rubriques




Se connecter à

L'Alliance centriste veut faire sa place aux municipales

À l'ombre des deux principaux mouvements de l'UDI, le Nouveau Centre et le Parti radical, l'Alliance centriste veut faire entendre sa petite musique

La rédaction Publié le 02/02/2014 à 09:06, mis à jour le 02/02/2014 à 10:20
L'Alliance centriste veut faire sa place aux municipales
Jean-Louis Pellicano au côté du président national de l'Alliance centriste, Jean Arthuis

À l'ombre des deux principaux mouvements de l'UDI, le Nouveau Centre et le Parti radical, l'Alliance centriste veut faire entendre sa petite musique (1).

Le mouvement, que dirige le sénateur Jean Arthuis, ancien ministre, n'a pas d'élus dans les Alpes-Maritimes. Il est présidé dans le département par Jean-Noël Durvy. Son vice-président et délégué départemental, Jean-Louis Pellicano, revient de l'assemblée générale de son mouvement qui s'est déroulé à Paris. 

«Jean Arthuis m'a renouvelé toute sa confiance» souligne cet habitant de Saint-Laurent-du-Var, ancien UDF. «Notre présence au sein de l'UDI a été réaffirmée, Jean Arthuis a été, il est vrai, précurseur d'une union des centres.»

 

Dans les Alpes-Maritimes, l'Alliance centriste compte bien faire fructifier cette union aux municipales. «Notre objectif est de présenter une dizaine de candidats et d'avoir des élus.» Des discussions vont donc être menées dans le cadre de l'UDI. «Il faut que toutes les composantes s'expriment et soient respectées.»

A l'Alliance centriste, on prône les négociations et le consensus. «Je vis d'ailleurs très mal le conflit entre l'UDI et le MoDem 06. Il faut un rassemblement des centres et certains doivent mettre leur ego de côté. L'Alternative, l'alliance entre l'UDI et le MoDem, est un outil pour les européennes qui arrivent juste après les municipales.»


1. L'UDI comprend d'autres petits partis dont la Gauche moderne.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.