“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Kerry Kennedy à Monaco: "Toute la colère et l'agressivité de Trump renforcent les peurs"

Mis à jour le 29/10/2018 à 11:07 Publié le 29/10/2018 à 11:06
«Nous avons un président qui ne partage pas les meilleures valeurs de l’Amérique.»

«Nous avons un président qui ne partage pas les meilleures valeurs de l’Amérique.» Photo F. L.

Kerry Kennedy à Monaco: "Toute la colère et l'agressivité de Trump renforcent les peurs"

Fille de Robert F. Kennedy et nièce de JFK, tous deux assassinés, Kerry Kennedy poursuit son combat pour les droits de l’homme. En fustigeant l’Amérique de Donald Trump

Kerry Kennedy, fille du sénateur Robert F.Kennedy assassiné il y a tout juste cinquante ans, préside le volet européen de la fondation qui, en son nom, milite pour les droits de l’homme.À Monaco jeudi pour une soirée anniversaire dans le Tunnel Riva, elle est revenue lors de cette interview sur la question des migrants. Mais aussi sur la position de la France à l’égard de l’Arabie Saoudite. Et sur l’Amérique de Trump à mi-mandat, où l’affaire des colis piégés rend le débat plus explosif que jamais.

Un soulagement toutefois: le père de ses trois enfants, Andrew Cuomo, actuel gouverneur démocrate de l’État de New York, n’a pas été directement visé, contrairement à l’information qui avait circulé…

sa position sur la question des migrants

"Au cours des six derniers mois, je me suis rendue en Jordanie pour rencontrer des réfugiés syriens, puis au Bangladesh où se rassemblent les Rohingyas qui fuient le génocide en Birmanie. Et qui forment aujourd’hui le plus grand camp de déplacés au monde. Je suis aussi allée à la frontière avec le Mexique où le président Trump, en vertu du principe de "tolérance zéro", a...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct