“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

José Badia à la 37e session de la conférence générale de l’Unesco

Mis à jour le 20/11/2013 à 11:30 Publié le 20/11/2013 à 10:52
Le conseiller de gouvernement a notamment rappelé le soutien de la Principauté aux actions de l’organisation.

Le conseiller de gouvernement a notamment rappelé le soutien de la Principauté aux actions de l’organisation. DR

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

José Badia à la 37e session de la conférence générale de l’Unesco

José Badia, conseiller de gouvernement pour les relations extérieures, a participé, vendredi 8 novembre, à la séance plénière de la 37e session de la conférence générale de l’Unesco, qui se tient à Paris du 5 au 30 novembre.

José Badia, conseiller de gouvernement pour les relations extérieures, a participé, vendredi 8 novembre, à la séance plénière de la 37e session de la conférence générale de l’Unesco, qui se tient à Paris du 5 au 30 novembre.

Lors du débat de politique générale, le conseiller a salué l’engagement de la directrice générale de l’Unesco, Irina Bokova, et les priorités qu’elle a défendues tout au long de son premier mandat, notamment en matière de réforme de l’organisation, malgré un contexte budgétaire difficile.

José Badia a également rappelé les actions menées par Monaco au sein de l’Unesco, telles que l’éducation des enfants vulnérables en Afrique, la lutte contre le trafic illicite de biens culturels en Mongolie ou encore la mise en place d’un système d’alerte aux tsunamis dans les Caraïbes.

Il a également réitéré le soutien du gouvernement princier aux missions principales de l’organisation (éducation, préservation du patrimoine, développement, sciences et communication, etc.).

A ce titre, il a indiqué que «dans le cadre de ses missions, l’Unesco doit conserver son rôle d’innovation tout en acquérant davantage de visibilité et de pertinence, toujours proche du terrain, en résonance aux mutations que chacun constate. […]

La Principauté entend rappeler que l’Unesco a un rôle primordial à jouer parmi les institutions onusiennes ».La conférence générale de l’Unesco détermine la ligne de conduite de l’organisation pour les quatre années à venir.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.