“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Jean-Pierre Cognet, le président des Coqs Roquebrunois, passera la main en 2020

Mis à jour le 17/01/2019 à 10:41 Publié le 17/01/2019 à 10:41
Jean-Pierre Cognet.

Jean-Pierre Cognet. Photo L.B.

Jean-Pierre Cognet, le président des Coqs Roquebrunois, passera la main en 2020

L’information était dans les tuyaux depuis quelque temps. Jean-Pierre Cognet, le président des Coqs Roquebrunois, l’a confirmée publiquement, dimanche Place de La Sariette au village, lors des vœux 2019 à la population.

"Je passerai la main en 2020, mais je resterai actif car je suis un coq !", a-t-il lancé à l’assistance. Une cérémonie placée sous le signe de la convivialité avec tout d’abord une aubade de la Lyre roquebrunoise accompagnée par les danseurs d’U Ginest. Et un office religieux à l’église Sainte-Marguerite.

Bilan 2018 et buffet collégial

"Il faut de la joie, oublier les soucis, je suis toujours dans un esprit de fraternité et de camaraderie. C’est une bonne thérapie", glissait malicieusement Cognet aux participants avant de remercier les bénévoles, la municipalité, les représentants des villes voisines, les partenaires privés... Et Yvon Improvisi: "Le roi de la pissaladière!"

"2018 a été une année bizarre avec une fréquentation générale moyenne. Heureusement, qu’il y a eu la soupe au pistou du 5-août et la fête de la châtaigne pour nous refaire. Pour la Sainte-Marguerite, je pense que nous allons nous arrêter au record de 3.500 barbajuans. (...) Il faut aussi noter que nous n’avons pas pu mettre en place cette année la foire aux santons et le marché de Noël", a expliqué Jean-Pierre Cognet présentant le bilan de l’année écoulée.

A ses côtés, Patrick Césari, le maire, a ensuite salué, "le travail important de préparation, l’engagement sérieux des Coqs et notamment des 26 personnes qui t’accompagnent Jean-Pierre".

Tout cela dans une ambiance non dénuée d’humour puisque Jean-Pierre Cognet a préféré rire de la bourde commise sur un des flyers de l’association qui annonçait la présence de la Garde de Menton au lieu de la Lyre roquebrunoise... Errare humanum est.


La suite du direct