“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Avec cette nomination, Patrice Novelli renforce d'ores et déjà sa candidature pour les municipales de 2020.

Patrice Novelli a été nommé délégué départemental UDI

Inondations meurtrières dans l'Aude: la tristesse du prince Albert II

Affaire Khashoggi: Bruno Le Maire ne se rendra pas au forum économique en Arabie...

Christian Estrosi à propos de la taxe foncière métropolitaine : « La hausse n'est pas de 19 % mais de 11 %. »	(DR)

Pour Estrosi, Ciotti fait du mal à Nice

Christian Tesson souhaite apporter une opposition au maire sortant en 2020.

Municipales à Èze : un opposant se lance contre Cherki en 2020

Jean-Michel Rapaire quitte Union Monégasque pour Horizon Monaco

Mis à jour le 13/12/2017 à 14:36 Publié le 13/12/2017 à 14:35
Jean-Michel Rapaire.

Jean-Michel Rapaire. Photo Cyril Dodergny

Jean-Michel Rapaire quitte Union Monégasque pour Horizon Monaco

C’est inédit, à nouveau, dans cette campagne. Engagé depuis le mois d’octobre dans la liste Union Monégasque, derrière Jean-Louis Grinda, Jean-Michel Rapaire a annoncé ce mercredi qu’il quittait le groupe UM. Et rallie, dans la foulée, la liste Horizon Monaco.

Un changement de camp qu’il détaille dans un communiqué. "Cet été, j’ai été approché par Jean louis Grinda et Béatrice Fresko Rolfo. Mes positions sur le patrimoine, la qualité de vie et la refonte de la loi électorale ont été agréées par les deux leaders. J’ai décidé de rejoindre Union Monégasque, par esprit de solidarité avec mes amis du mouvement Renaissance en espérant une alliance avec Horizon Monaco. La parité semblait plus logique pour le groupe Union Monégasque mais il fallait se rendre à l’évidence, le rapport de force avait évolué et qu’Horizon Monaco a su fédérer plus qu’Union Monégasque. Le contact avec Béatrice Fresko Rolfo n’ayant jamais été rompu, c’est donc naturellement que je rejoins l‘équipe Horizon Monaco qui reste pour moi la liste au projet le plus abouti et la plus en phase avec les attentes des Monégasques", écrit le candidat.

Joint par téléphone, il en a dit davantage. "Le groupe Renaissance avait fait le choix de s’allier à Union Monégasque, mais je n’ai jamais caché ma préférence pour Horizon Monaco. J’aurais voulu voir aboutir une alliance entre les deux listes et je regrette ne pas avoir été associé aux réunions de négociation", continue Jean-Michel Rapaire pour qui "les tweets de Bernard Pasquier le soir du meeting d’Horizon Monaco ont fini à me décider de quitter cette liste». Ce soir-là, Jean-Michel Rapaire était présent au meeting d’Horizon Monaco, comme auditeur dans la salle. «Il n’y a strictement eu, aucune attaque, sur Union Monégasque, et même, en clôture, j’ai entendu un discours de rassemblement."


La suite du direct