“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Avec cette nomination, Patrice Novelli renforce d'ores et déjà sa candidature pour les municipales de 2020.

Patrice Novelli a été nommé délégué départemental UDI

Inondations meurtrières dans l'Aude: la tristesse du prince Albert II

Affaire Khashoggi: Bruno Le Maire ne se rendra pas au forum économique en Arabie...

Christian Estrosi à propos de la taxe foncière métropolitaine : « La hausse n'est pas de 19 % mais de 11 %. »	(DR)

Pour Estrosi, Ciotti fait du mal à Nice

Christian Tesson souhaite apporter une opposition au maire sortant en 2020.

Municipales à Èze : un opposant se lance contre Cherki en 2020

Jean-Louis Grinda propose de délocaliser le stade Louis-II pour faire des appartements

Mis à jour le 06/12/2017 à 21:39 Publié le 06/12/2017 à 21:34
Le candidat UM aimerait construire des logements ici et  un stade dans une commune limitrophe.

Le candidat UM aimerait construire des logements ici et un stade dans une commune limitrophe. Photo Michael Alesi

Jean-Louis Grinda propose de délocaliser le stade Louis-II pour faire des appartements

Voilà l’idée formulée ce mercredi soir par Union Monégasque: récupérer le foncier du stade pour loger les Monégasques, et construire un stade sur une commune limitrophe. La tête de liste Union Monégasque, en lice dans la course aux élections nationales monégasques, lance une idée qui sera, sans nul doute, largement commentée.

L’idée peut paraître loufoque. Voire carrément barrée. À moins qu’elle n’amène à réfléchir. En réunion publique hier soir, Union Monégasque a formulé la proposition suivante: déplacer le stade Louis-II pour récupérer l’emprise foncière de huit hectares que représente le bâtiment dans le quartier de Fontvieille.

"Il n’y a plus de terrain constructible en Principauté, commente Jean-Louis Grinda. Alors nous portons cette proposition sérieuse et novatrice....

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct