“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

INTERVIEW. Européennes, Gilets jaunes, Brigitte Macron, Houellebecq... Brigitte Bardot dit tout

Mis à jour le 07/02/2019 à 08:04 Publié le 07/02/2019 à 07:38
B.B. a annoncé qu’elle ira aux élections européennes sur la liste du Parti Animaliste.

B.B. a annoncé qu’elle ira aux élections européennes sur la liste du Parti Animaliste. Photo Laurent Amalric

INTERVIEW. Européennes, Gilets jaunes, Brigitte Macron, Houellebecq... Brigitte Bardot dit tout

Après son altercation verbale avec le ministre de l’Ecologie François de Rugy, Brigitte Bardot reçoit à Saint-Tropez et révèle au détour de la conversation son ralliement au Parti Animaliste.

Le "tremblement de terre" dans le face-à-face verbal - avec pluie de noms d’oiseau - qui oppose depuis le début de la semaine Brigitte Bardot au ministre de la Transition écologique François de Rugy a connu une "réplique sismico-politique" de taille à Saint-Tropez mercredi après-midi.

Dans un entretien exclusif accordé à son domicile de La Garrigue à l’heure du goûter, B.B. annonce tout de go qu’elle s’engage pour les élections européennes de mai prochain sur la liste du Parti Animaliste.

Un ralliement qui la porte et lui redonne même le sourire, entre deux volutes de cigarettes gainsbouriennes et un petit rosé de Provence qu’elle nous sert en laissant de côté sa paire de béquilles bleue.

Pour le clin d’œil, ce "parti politique pour les animaux" qui depuis 2016 moissonne de plus en plus de voix à chaque échéance électorale, compte déjà dans sa liste l’écrivain-journaliste et ami de Brigitte, Henry-Jean Servat et une certaine... Catherine Deneuve.

Sauf que celle-ci troque la Peau d’âne pour les carnets à spirales, puisqu’elle est enseignante et non comédienne. Brigitte Bardot qui dit toujours soutenir "à fond" les Gilets jaunes confie par ailleurs ne pouvoir s’engager aux Européennes avec le mouvement citoyen, la cause animale demeurant sa raison de vivre.

Délaissant une fois pour toutes le parti de Marine Le Pen, elle annonce enfin, tout en revenant sur ses combats, que le Parti Animaliste devrait " fusionner" pour cette échéance transnationale avec REV.

Le "nouveau parti écologiste au service...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct