Inflation, électricité, bus gratuits... Ce qu'il faut retenir des débats sur le budget primitif au Conseil national à Monaco

Alors que les élus ont entamé l’examen du budget primitif, le débat de politique générale a donné lieu à une succession d’échanges sur divers thèmes au Conseil national. Morceaux choisis.

Joëlle Deviras Publié le 08/12/2022 à 11:30, mis à jour le 08/12/2022 à 10:59
Les débats s’enchaînent au sein de l’hémicycle depuis plusieurs jours. Photo Conseil national

Caisse monégasque de retraite complémentaire

Un projet de loi sur une caisse monégasque de retraite complémentaire doit être voté rapidement. "Sa rédaction a nécessité plusieurs années de travail (...), souligne le ministre d’État. Le gouvernement négocie avec l’Agirc-Arrco les modalités de remboursement, par la future caisse, de la contribution de maintien de droits dont elle devra s’acquitter en contrepartie de la conservation au régime français, des anciens salariés de la Principauté ayant déjà fait valoir leurs droits à la retraite. La gestion de ce projet ambitieux s’inscrit dans un calendrier très resserré, puisque la bascule entre les régimes français et monégasque s’effectuera le 1er janvier 2024. Cela implique que les aspects juridiques, techniques et opérationnels soient tous traités au plus tard à la fin du premier trimestre 2023."

Inflation

Des mesures ont été prises par le gouvernement pour lutter contre l’inflation. Ce sont des revalorisations des traitements et pensions de retraite des personnels du secteur public, une majoration de 5% de l’indemnité de fin d’année versée au sein de la fonction publique, une augmentation du montant de la prime exceptionnelle de fin d’année sous forme de bons Carlo; une augmentation anticipée de 2% de la valeur du point d'indice de rémunération des personnels non médicaux, ainsi qu’une revalorisation anticipée de 2% de la rémunération des praticiens hospitaliers à compter du 1er juillet 2022.

Pour le secteur privé, il est à noter la revalorisation des prestations familiales versées par la CCSS et la possibilité, pour toutes les entreprises de Monaco, de verser une prime "déchargée" à leurs salariés.

Coût de l’électricité

"Un bouclier limitera les augmentations de tarifs de l’électricité à 15% pour les particuliers, et à 35 ou 45% pour les entreprises, selon leur niveau de consommation" annonce Pierre Dartout.

Égalité Femmes/Hommes

"Je suis pour un État fort, qui non seulement montre la voie à suivre mais qui oblige aussi à rentrer dans le rang lorsque, par persistances archaïques, on ne voudrait pas se diriger vers l’égalité pure et simple entre les femmes et les hommes sur le plan salarial et sur le plan des droits de la personne. Beaucoup de chemin reste à parcourir avec notamment la possibilité pour une femme salariée du secteur privé, de devenir cheffe de foyer. Nous sommes en 2022, et je viens de prononcer cette phrase. Vous le voyez nous avons encore beaucoup de chemin à parcourir." estime Nathalie Amoratti-Blanc

"Il est indispensable qu’une action de l’État soit menée afin d’améliorer la situation dans le secteur privé en la matière." ajoute Brigitte Boccone-Pagès

"Nous allons sensibiliser les employeurs à l’importance de disposer d’informations complémentaires pour mieux comprendre les causes des écarts de salaires dans le secteur privé. Nous envisageons également de leur proposer une campagne d’autoévaluation. L’objectif n’est pas de pointer du doigt, mais bien de permettre de réduire au maximum les discriminations salariales." dixit Pierre Dartout.

Bus gratuit

La gratuité des bus se terminera le 2 janvier 2023. "Le test n’est pas concluant à ce stade", note Pierre Dartout. "Quand sera annoncée la pérennisation de cette initiative magnifique que certains au gouvernement essaient d’enterrer vivante après avoir enterré mort-nés les autres projets de mobilité?", questionne Guillaume Rose.

Fonds de réserve constitutionnel

"J’exhorte le gouvernement à se donner davantage d’ambitions quant à l’objectif clair et net de dégager de très importants excédents afin de reconstituer nos réserves bientôt entamées de 100 millions d’euros pour couvrir le déficit 2020", lance Jean-Louis Grinda.

Mobilité

"Je rappelle le souhait du Conseil national de favoriser les transports en commun, de développer une solution de transport structurante interne à la Principauté, et, bien entendu, de trouver des solutions de logements à proximité de Monaco pour nos actifs", selon Brigitte Boccone-Pagès.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.