Il n’y aura finalement pas de débat télévisé avant les élections nationales à Monaco

L’affrontement politique n’aura pas lieu. Le débat télévisé qui aurait permis aux listes Nouvelles idées pour Monaco (NIM) et L’Union de se confronter dans l’optique des élections nationales du 5 février prochain ne se fera pas.

CEDRIC VERANY Publié le 25/01/2023 à 17:24, mis à jour le 25/01/2023 à 17:22
Le 21janvier, les deux représentants de listes avaient été officiellement informés par le comité de coordination de la campagne électorale télévisuelle, de la possible tenue d’un débat télévisé. Photo Michael Alési/Dir’Com’

Le comité de coordination de la campagne électorale télévisuelle vient de l’annoncer via un communiqué. "Ce mercredi 25 janvier 2023, se tenait une ultime réunion entre le comité et les représentants des deux listes candidates aux élections nationales 2023, à propos du débat télévisé pouvant se tenir dans le cadre de cette campagne. Ce comité a pris acte que les représentants des listes n’ont pas été en mesure de se mettre d’accord sur la désignation des débatteurs. En conséquence, aucun débat télévisé tel que prévu par l’arrêté Ministériel n°2022-418 du 1 août 2022 relatif à la campagne électorale télévisuelle concernant les élections nationales, ne pourra se tenir", peut-on lire dans le communiqué.

Des échanges depuis plusieurs jours

Une décision qui met fin aux atermoiements sur cette question depuis plusieurs jours. Du côté de NIM, si l’idée du débat était validée d’emblée, l’équipe ne souhaitait pas que ce soit sa tête de liste – Daniel Boeri – qui y participe mais plutôt son colistier, Jean-Charles Tonelli.

Chez L’Union, après une période de réflexion, la participation au débat avait été acceptée lundi, à condition que ce soit un échange entre les deux têtes de listes. Les deux parties n’ayant pas trouvé de terrain d’entente, le débat télévisé, qui aurait pu être une première en Principauté dans le cadre d’élections nationales, ne se fera pas cette fois.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.