Rubriques




Se connecter à

Guerre en Ukraine: "Monaco soutient toutes les initiatives qui permettraient de faire cesser les opérations militaires"

Les forces ukrainienne combattaient vendredi des militaires russes dans la capitale Kiev, au deuxième jour d'une invasion déclenchée par Vladimir Poutine. Le Ministre d'Etat, Pierre Dartout, s'exprime.

Cédric Verany Publié le 25/02/2022 à 19:04, mis à jour le 25/02/2022 à 19:08
Le ministre d’État, Pierre Dartout. Photo Cyril Dodergny

Depuis 48 heures, la Russie livre une guerre totale à l’Ukraine. Un conflit armé en 2022, en Europe : que vous inspire cette situation terrifiante ?
Je suis très préoccupé, comme chacun l’est aujourd’hui en Europe. La Principauté de Monaco, du fait de son histoire, attache une très grande importance au respect du droit international, de la souveraineté, de l’indépendance et de l’intégrité des territoires. C’est une constante dans les positions que nous prenons en matière diplomatique. Dans ses heures difficiles, la Principauté est aux côtés de la population ukrainienne. Et nous sommes très sensibles à la dimension humanitaire de ce conflit. Ce qui fait que Monaco soutient toutes les initiatives qui permettraient de faire cesser au plus vite les opérations militaires et renouer le dialogue.

Avez-vous déjà reçu des sollicitations au nom du gouvernement ? Des ONG du pays sont-elles déjà mobilisées ?
Non, pas à ma connaissance. Mais bien entendu, si nous sommes sollicités, suivant les principes du souverain qui est très attaché au bien-être des gens partout où ils vivent, la Principauté sera prête à agir. D’autant qu’il existe une communauté de résidents ukrainiens en Principauté.

 

La communauté russe est, elle, très établie en Principauté (749 résidents selon les chiffres de l’IMSEE). Avez-vous échangé avec elle depuis le début du conflit ?
Je connais, bien sûr, la communauté russe en Principauté, mais non je n’ai pas eu d’échanges récents avec ses membres.


Ce conflit armé, déclenché par Vladimir Poutine, place la Principauté dans une situation épineuse à l’heure où les États-Unis, l’Angleterre et peut-être bientôt toute l’Europe tentent d’ostraciser la Russie et ses oligarques établis hors des frontières. Ce sera difficile pour Monaco, où la communauté russe est très active ?
Il est encore prématuré de le dire. Ce qui est certain, c’est que la Principauté est dans l’obligation, compte tenu de ses engagements internationaux, d’adopter des mesures identiques aux mesures prises par l’Union européenne. C’est une réalité, cela fait partie de nos engagements internationaux. C’est le cas, par exemple, pour des gels de fonds. Je peux dire que d’ores et déjà des décisions ministérielles ont été prises pour geler des avoirs en Principauté de Monaco. Mais je ne suis pas encore en capacité de dire si cela vise des résidents à Monaco.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.