“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Gilles Tonelli au Conseil des Droits de l'Homme de l'ONU à Genève

Mis à jour le 09/03/2016 à 05:00 Publié le 09/03/2016 à 05:00
Le conseiller de gouvernement a confirmé l'engagement de Monaco dans la réponse humanitaire à la crise syrienne, et notamment l'accueil et la prise en charge de réfugiés en Principauté.	(DR)
Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

Gilles Tonelli au Conseil des Droits de l'Homme de l'ONU à Genève

Le conseiller de gouvernement pour les Relations extérieures et la Coopération, Gilles Tonelli, s'est exprimé, lundi 29 février, au Palais des Nations à Genève, lors de la 31e session du Conseil des Droits de l'Homme de l'ONU, dont on célèbre cette année les 10 ans.

Le conseiller de gouvernement pour les Relations extérieures et la Coopération, Gilles Tonelli, s'est exprimé, lundi 29 février, au Palais des Nations à Genève, lors de la 31e session du Conseil des Droits de l'Homme de l'ONU, dont on célèbre cette année les 10 ans.

À cette occasion, il a rappelé l'attachement de la Principauté aux travaux du

Conseil et, plus largement, à la promotion et au respect universels des droits de l'Homme. À cet égard, le conseiller a confirmé l'engagement du pays dans la réponse humanitaire à la crise syrienne, et notamment l'accueil et la prise en charge de réfugiés en Principauté.

M. Tonelli a également mis l'accent sur l'implication du gouvernement princier quant à certaines thématiques particulières comme les Droits de l'enfant et le lien étroit entre changement climatique et droits de l'Homme, tels que mis en évidence dans les Objectifs de développement durable (ODD) et l'Accord de Paris.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.