“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Franck Nicolas: "L'éligibilité de Cécile de Massy ne faisait aucun doute" à Monaco

Mis à jour le 19/02/2015 à 17:28 Publié le 19/02/2015 à 16:54
Cécile Gelabale de Massy

Cécile Gelabale de Massy Photo C.V.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Franck Nicolas: "L'éligibilité de Cécile de Massy ne faisait aucun doute" à Monaco

Après le tumulte provoqué à Monaco par la candidature de l'épouse séparée du cousin du prince Albert II, Franck Nicolas a invité la presse ce matin pour faire une déclaration.

Après le tumulte provoqué par la candidature de l'épouse séparée du cousin du prince Albert II, Franck Nicolas a invité la presse ce matin pour faire une déclaration.

La tête de liste de "Un Regard neuf" a apporté quelques éléments pour expliquer la candidature de Cécile Gelabale de Massy.

" L'éligibilité [de Cécile de Massy] de fait aucun doute."

"Nous avons travaillé en étroite collaboration sur le sujet depuis longtemps afn d'avoir des idées novatrices. La question d'une éventuelle implication au sein de la liste Un Regard neuf s'est naturellement posée."

"J'ai pris acte du désistement de Cécile Gelabale de Massy, en toute concertation avec moi."

"Concernant ce sujet, je tiens à préciser que je ne ferai plus aucun commentaire."

A propos de son adversaire, le maire sortant Georges Marsan, qui qualifie les propositions de la liste Une Regard neuf de "loufoques" et "ubuesques": "Je considère que ces déclarations sont indignes d'un candidat à sa propre réélection."


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.