“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

FN : Comme un conte de fées

Mis à jour le 09/04/2016 à 05:13 Publié le 09/04/2016 à 05:13
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

FN : Comme un conte de fées

« C'est la méthode Estrosi : dans sa bouche, tout ressemble à un conte de fées mais quand on creuse, on voit que le contenu ne suit pas.

« C'est la méthode Estrosi : dans sa bouche, tout ressemble à un conte de fées mais quand on creuse, on voit que le contenu ne suit pas. »

Pour le groupe d'opposition frontiste, « ce budget, c'est beaucoup de fumée. Et de communication ». Pour le reste… « Nous aurions souhaité voir de vrais efforts en faveur de l'économie. En fait, les moyens mis en œuvre sont dérisoires », a estimé Marion Maréchal-Le Pen, présidente du groupe. « À titre d'exemple, la quarantaine de structures existantes en la matière et qui coûtent cher en fonctionnement, est toujours là… » D'autre part, Marion Maréchal-Le Pen s'est interrogée sur la faculté des Républicains à changer d'avis. « Ils fustigeaient les subventions versées à l'économie sociale et solidaire de la majorité Vauzelle, pratique clientéliste selon eux. Et aujourd'hui, ils font pareil. »

Un appel au préfet

La députée du Vaucluse a également annoncé qu'elle a saisi le préfet de Région sur la légalité de la conférence régionale consultative, voulue par Christian Estrosi. Et qui doit rassembler les représentants de toutes les listes en présence au 1er tour des élections régionales. Elle espère une décision en référé.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.