“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Fermeture des stations de ski: "C'est comme si on vous interdisait l'accès aux plages", déplore le maire de Briançon

Mis à jour le 20/01/2021 à 18:33 Publié le 20/01/2021 à 18:32
Arnaud Murgia, 36 ans, a été élu maire de Briançon en juin 2020.

Arnaud Murgia, 36 ans, a été élu maire de Briançon en juin 2020. Photo DR

Monaco-Matin, source d'infos de qualité

Fermeture des stations de ski: "C'est comme si on vous interdisait l'accès aux plages", déplore le maire de Briançon

Pour Arnaud Murgia, Toulonnais d'origine, la non réouverture des stations est un coup très dur porté à l'économie des Hautes-Alpes.

Sauf énorme coup de théâtre, le gouvernement confirmera ce jeudi le maintien de la fermeture des remontées mécaniques. Une décision synonyme de saison blanche pour les stations de ski.

"C'est extrêmement difficile pour nous, confirme le maire LR de Briançon Arnaud Murgia. Chez nous, toutes les familles sont concernées. Cette fermeture a un impact économique très lourd, car au-delà de la saison, c'est toute une année de travail qui est perdue."

En clair, des milliers d'emplois impactés et une perte de chiffres d'affaires qui se montent à des dizaines de millions d'euros.

Au-delà de l'inquiétude, c'est l'incompréhension qui domine. "Comment peut-on estimer qu'il est plus risqué de prendre un téléski qu'un bus ou qu'un métro? Le ski est un sport de plein air. Il devrait être vu comme une solution, pas un problème."

Ce Toulonnais de naissance dresse un parallèle avec les stations balnéaires : "C'est un peu comme si on interdisait l'accès aux plages. Les gens chez vous s'entasseraient sur les ports. Là, c'est pareil, les gens qui viennent se regroupent sur les front de neige".

Comme lors des vacances de Noël, la municipalité briançonnaise va accompagner les autres formes de loisirs à la neige, comme le ski de fond ou le ski de randonnée.

"Mais sans remontées, il n'y a pas de chiffre d'affaires. C'est tout notre écosystème qui est bouleversé", conclut l'élu, qui lance un appel aux habitants de la Région. "Il faut que l'on se serre les coudes. Il y a beaucoup de Varois qui viennent nous voir, ils seront toujours les bienvenus !"

Jeunesse toulonnaise

Né en bord de rade en 1984, Arnaud Murgia a grandi à Six-Fours. Passionné de rugby, comme son père, qui a évolué au RCT en universitaire, il a fréquenté une école toulonnaise puis le collège Pierre-Puget avant de quitter le Var pour les Alpes-Maritimes puis les Hautes-Alpes et Briançon. En juin dernier, il a été élu maire de Briançon, avec l'étiquette Les Républicains. Il préside également la communauté de communes du Briançonnais.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.