“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Famille de France 06 a soufflé ses 10 bougies

Mis à jour le 08/08/2018 à 05:14 Publié le 08/08/2018 à 05:14
La réception s'est déroulée aux Jardins de la mairie annexe à Èze bord de mer, en présence de plusieurs personnalités A droite, Danielle Lisbona, présidente de Familles de France 06 depuis 10 ans.

La réception s'est déroulée aux Jardins de la mairie annexe à Èze bord de mer, en présence de plusieurs personnalités A droite, Danielle Lisbona, présidente de Familles de France 06 depuis 10 ans. S.I

Famille de France 06 a soufflé ses 10 bougies

beausoleil

L'association Famille de France 06 a fêté en juillet son dixième anniversaire sous la présidence de Danielle Lisbona, aux Jardins de la mairie annexe à Eze bord de mer.

A la réception offerte par la commune d'Eze, une centaine d'invités ont répondu présents, dont Stéphane Cherki, maire d'Eze, représentant également Christian Estrosi, maire de Nice et président de la Métropole, Gérard Scavarda et Georges Rossi élus de Beausoleil, Marine Grisoul, conseillère nationale de Monaco.

Stéphane Cherki, dans son discours d'ouverture élogieux, a félicité Danielle Lisbona et sa combativité dans l'exercice de ses fonctions à la tête de FF06 durant ces 10 années.

La présidente a ensuite pris la parole, remercié tous les maires du département, évoqué son arrivée à FF06 en 2008, puis les actions de l'association en faveur des familles ou personnes en difficultés ou en situation de précarité.

En 2008, c'était donc le professeur Joyeux (alors président de FF06 depuis plus de 20 ans), et sa collaboratrice Christiane Terry qui ont proposé à Danielle Lisbona de reprendre le flambeau de la présidence, pour laquelle c'était et c'est « un lourd défi et de grandes responsabilités ».

Danielle Lisbona traite entre 400 et 450 dossiers par an, dont 97 % aboutissent avec succès. Cette dernière a d'ailleurs remercié chaleureusement son équipe. «Après 10 ans de combats livrés, j'éprouve du plaisir, de la satisfaction de constater que j'ai contribué à faire reculer un tout petit peu la misère et l'injustice. » conclue la présidente, très applaudie.


La suite du direct