“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Exposé au Covid-19 lors d'une interview du Ministre d'Etat de Monaco, notre journaliste raconte

Mis à jour le 18/03/2020 à 15:17 Publié le 18/03/2020 à 13:52
A la fin de la conférence de presse, le Ministre d'Etat, deux jours avant son diagnostique, a donné une interview durant laquelle il a toussé. Un fait qui peut sembler anodin, mais qui peut avoir suffi à transmettre le virus.

A la fin de la conférence de presse, le Ministre d'Etat, deux jours avant son diagnostique, a donné une interview durant laquelle il a toussé. Un fait qui peut sembler anodin, mais qui peut avoir suffi à transmettre le virus. Photo Manu Vitali / DirCom

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Exposé au Covid-19 lors d'une interview du Ministre d'Etat de Monaco, notre journaliste raconte

J'ai assisté à la dernière conférence de presse physique donnée par le Ministre d'Etat de Monaco, deux jours avant qu'il soit diagnostiqué positif au Covid-19.

La vidéo a été vue près de 7.000 fois depuis hier matin. On y voit Cinzia Colman, journaliste pour Monte Carlo In, en furie après avoir appris que le Ministre d’État a été testé positif au Covid-19.

Une rage justifiée par le fait que la presse locale avait été réunie vendredi soir, en conférence de presse dans la grande salle du Ministère d’état, pour prendre note des mesures prises par le gouvernement sur la fermeture des écoles, et l’accompagnement des entreprises et des salariés.

"Désolé, je tousse"

Une conférence de presse à laquelle j’ai assisté. J’avoue avoir tiqué un peu quand le Ministre d’État a toussé.

Plusieurs fois. "Je suis désolé, je tousse. Tous ceux qui toussent doivent quitter la salle, mais ça va être compliqué", a-t-il plaisanté. Et je me souviens m’être tempéré, en me disant qu’il ne fallait pas céder à la psychose.

Je ne m’inquiétais plus quand, à la fin, j’ai rejoint mes confrères journalistes, regroupés autour de l’équipe de Monaco Info, où là encore, le Ministre d’État a toussé.

Ni quand j’ai glissé mon téléphone parmi les micros, à quelques dizaines de centimètre de sa bouche, pour enregistrer ses propos.

Un téléphone que j’ai manipulé des heures durant, ensuite, comme chaque jour.

Réunir pour demander de ne pas se réunir

J’avoue avoir pesté quand j’ai appris qu’il avait été testé positif.

LIRE. Le Ministre d'Etat de Monaco Serge Telle testé positif au coronavirus

Il n’est pas exclu que je développe la maladie, et surtout que je contamine potentiellement des personnes fragiles.

Parce qu’au beau milieu d’une épidémie de virus respiratoire, un ministre toussant a réuni des journalistes pour leur parler de mesures sanitaires, et leur expliquer pourquoi il ne fallait pas se réunir.

S’il avait fallu la démontrer, la preuve est aujourd’hui faite : ministre ou pas, le virus ne discrimine pas. Alors je reste confiné. Car l’urgence, c’est d’éviter de répandre le virus pour ne pas engorger les services de santé.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.