“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

EXCLUSIF. Prince Albert II: "Je suis les conseils de mes parents dans ma vie de tous les jours"

Mis à jour le 18/11/2019 à 09:10 Publié le 18/11/2019 à 09:00
"Il était important de fêter cet anniversaire, comme nous célébrerons en 2023 le centenaire de la naissance de mon père. C’est une manière de leur rendre hommage et de souligner tout ce que mes parents ont accompli dans leur vie."

"Il était important de fêter cet anniversaire, comme nous célébrerons en 2023 le centenaire de la naissance de mon père. C’est une manière de leur rendre hommage et de souligner tout ce que mes parents ont accompli dans leur vie." Photo JFO

EXCLUSIF. Prince Albert II: "Je suis les conseils de mes parents dans ma vie de tous les jours"

Dans le premier volet de cet entretien, le souverain annonce qu’après les 90 ans de la naissance de la princesse Grace, des festivités entoureront le centenaire de celle du prince Rainier, en 2023.

Pour le souverain, ce n’est pas une interview comme les autres. Une fois par an, quelques jours avant la Fête nationale, le chef de l’État prend le temps de répondre aux nombreuses questions de Monaco-Matin.

Jeudi, durant deux heures, le prince Albert II s’est livré sur des sujets personnels, comme le souvenir de sa maman et la rentrée scolaire de ses enfants, sur ses thèmes de prédilection que sont l’environnement et le sport, ainsi que sur la riche actualité internationale de l’année.

C’est le premier volet de cet entretien.

Dans le second, à paraître ce mardi, jour de la Fête nationale, le chef d’Etat commente les principaux sujets de préoccupation des Monégasques et des résidents, de la qualité de vie au contrat de vie commune, en passant par la politique et la justice.

"Ma mère occupe une très grande place dans l’imaginaire collectif"

"Jacques et Gabriella ont beaucoup aimé leurs vacances de la Toussaint au Japon."
"Jacques et Gabriella ont beaucoup aimé leurs vacances de la Toussaint au Japon." Photo JFO

Le 12 novembre, votre maman, la princesse Grace, aurait eu 90 ans. Êtes-vous sensible aux manifestations organisées en son honneur?
Bien entendu. Beaucoup se souviennent de ma mère et ont voulu exprimer leur attachement, leur affection et leur admiration. Dans la famille, nous sommes touchés par ces témoignages. Il était important de fêter cet anniversaire, comme nous célébrerons en 2023 le centenaire de la naissance de mon père. C’est une manière de leur rendre hommage et de souligner tout ce que mes parents ont accompli dans leur vie, mais aussi de l’expliquer aux nouvelles générations. S’agissant de ma mère, je constate que beaucoup de jeunes l’admirent et me disent qu’elle les a marqués. Elle a su toucher toutes les générations, aujourd’hui encore. C’est très émouvant et réconfortant.

La princesse Grace continue donc d’occuper une place importante dans la communauté monégasque…
Indéniablement. Je rencontre toute l’année des personnes qui me parlent de ma mère, me disent l’avoir connue, avoir partagé des moments avec elle, continuer à penser à elle, à l’admirer. Ma mère occupe encore une très grande place dans l’imaginaire collectif de la Principauté, et même au-delà.

Et vous-même, vous influence-t-elle dans vos prises de décision?
C’est évident. S’agissant de mon père comme de ma mère. Je pense souvent à eux. Ils me conseillaient d’être toujours à l’écoute, de rechercher les deux versions d’une histoire. Je suis leurs conseils dans la vie de tous les jours.

Des valeurs que transmettez aussi à vos enfants?
Oui bien sûr. Ils sont encore jeunes mais je commence à leur inculquer certaines valeurs transmises par mes parents. La politesse, le partage, la générosité, l’importance d’aller vers les autres, de porter de l’attention à l’autre. Ma mère nous avait enseigné cela dès notre plus jeune âge, à mes sœurs et moi. Nous essayons de transmettre ces valeurs à nos enfants.

Comment s’est déroulée la rentrée dans leur nouvelle école?
Très bien. Ils avaient une légère appréhension mais la journée porte ouverte organisée la veille par l’école Stella les a aidés à se familiariser avec les lieux, avec les enseignants, les camarades. Beaucoup d’a priori tombent alors et cela facilite la rentrée. Tout s’est passé de façon merveilleuse, tout en douceur. Ils étaient un peu timides les premiers jours, n’osaient pas participer tout de suite aux jeux et aux exercices. Ils sont très à l’aise maintenant, heureux d’y être.

Comment vont-ils?
Très bien (le souverain touche une table en bois). Ils sont en pleine forme. Jacques et Gabriella ont beaucoup aimé leurs vacances de la Toussaint au Japon. Ils ont même assisté à une mi-temps de la demi-finale de la Coupe du monde de rugby, celle de l’Afrique du Sud. Ils ont aimé l’ambiance.

La victoire de la nation de leur maman a dû vous faire plaisir?
Tout le monde était très content dans la famille. C’était une très belle victoire de l’Afrique du Sud.

 


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.