“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Etat d'urgence : le Conseil d'Etat dresse un premier bilan

Mis à jour le 20/01/2016 à 05:14 Publié le 20/01/2016 à 05:14
Image d'illustration

Image d'illustration Photo Gendarmerie nationale

Etat d'urgence : le Conseil d'Etat dresse un premier bilan

Depuis son instauration le 14 novembre 2015, au lendemain des attentats meurtriers de Paris, l'état d'urgence a entraîné 3 021 perquisitions administratives et 381 mesures d'assignation à résidence (chiffres au 12 janvier).

Depuis son instauration le 14 novembre 2015, au lendemain des attentats meurtriers de Paris, l'état d'urgence a entraîné 3 021 perquisitions administratives et 381 mesures d'assignation à résidence (chiffres au 12 janvier). Les tribunaux administratifs, voie de recours naturelle, ont jusqu'à présent été saisis de 72 dossiers, parmi lesquels 61 assignations à résidence, dont la très grande majorité a été confirmée.

Sur cet ensemble, sept décisions en référé ont été rendues par le tribunal administratif de Nice (1). Dans le cas...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct