Escroquerie de frais de campagne: Claude Guéant condamné à six mois de prison ferme aménagés

En dépit d'une condamnation à la prison ferme, l'ancien ministre de l'Intérieur (77 ans) ne sera pas incarcéré et purgera sa peine à domicile sous surveillance électronique.

AFP Publié le 22/11/2022 à 14:17, mis à jour le 22/11/2022 à 14:17
Claude Guéant. Photo AFP

Le tribunal de Nanterre a condamné mardi l'ancien ministre Claude Guéant à dix-huit mois d'emprisonnement dont douze assortis d'un sursis probatoire, à l'issue d'un procès où M. Guéant était jugé pour escroquerie des frais concernant sa campagne législative de 2012.

Pour la partie ferme de sa peine d'emprisonnement, d'une durée de six mois, le tribunal a prononcé un aménagement de peine, demandant une détention à domicile sous surveillance électronique.

M. Guéant, qui était absent lors du délibéré, a également été condamné à une amende de 30.000 euros.

Son avocat, Me Philippe Bouchez El Ghozi, a annoncé faire appel.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.