Rubriques




Se connecter à

En mémoire des victimes de la Déportation

Hier en l'hôtel de ville, le maire Gérard Spinelli et Marc Terrosi, président de la section locale de l'Union nationale des combattants, ont accueilli personnalités et élus pour une cérémonie du souvenir des victimes de la Déportation.

SONY ITH Publié le 05/05/2017 à 05:20, mis à jour le 05/05/2017 à 05:20
Dépôt de gerbe du maire Gérard Spinelli, des rabbins Daniel Torgmant et Tanhoum Matusof, respectivement de l'Association cultuelle israélite de Monaco et du Jewish cultural center of Monaco.
Dépôt de gerbe du maire Gérard Spinelli, des rabbins Daniel Torgmant et Tanhoum Matusof, respectivement de l'Association cultuelle israélite de Monaco et du Jewish cultural center of Monaco. S.I.

Hier en l'hôtel de ville, le maire Gérard Spinelli et Marc Terrosi, président de la section locale de l'Union nationale des combattants, ont accueilli personnalités et élus pour une cérémonie du souvenir des victimes de la Déportation.

Un moment comme suspendu dans le temps, dans l'actuelle agitation des idées, où la Mémoire a pris toute sa place et son sens. Notamment au travers des mots forts du message adressé conjointement par les fédérations nationales et associations d'anciens déportés, internés et résistants : « La tragédie des camps de concentration nazis et le courage de ceux qui ont lutté pour la sauvegarde de la dignité humaine doivent rester présents dans les mémoires. Il faut, sans relâche, répéter que cette célébration n'est pas uniquement tournée vers l'histoire mais bien vers notre présent et notre avenir. »

L'assemblée s'est ensuite recueillie, après un dépôt de gerbe au pied du monument aux Morts, et a entonné la Marseillaise.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.