Rubriques




Se connecter à

"Elisabeth Borne a plutôt bien réussi", un expert décrypte le discours de politique générale de la Première ministre

Roland Cayrol est politologue, directeur associé du Centre de recherches politiques de Sciences Po (Cevipof). Pour lui, la Première ministre a réussi son grand oral devant les députés. Il explique pourquoi.

Lionel Paoli Publié le 06/07/2022 à 18:22, mis à jour le 06/07/2022 à 18:23
"Elisabeth Borne s'engage sur des tractations longues et serrées", estime le politologue Roland Cayrol. Photo AFP

Quel regard portez-vous sur la prestation d’Elisabeth Borne ?
Elle a plutôt bien réussi l’exercice. Ceux qui craignaient que sa voix ne suffise pas à couvrir le chahut ont pu constater que ce n’était pas le cas ! Elle a même su glisser un moment d’émotion, en évoquant son père à la fin de son discours.

En insistant à plusieurs reprises sur les notions de "compromis" et de "concertation", elle a fait contre mauvaise fortune bon cœur ?
Exactement. La Première ministre sait qu’elle n’aura pas les coudées franches comme ses prédécesseurs. Elle devra s’appuyer sur une partie de l’opposition, sur les élus locaux, mais aussi sur l’opinion publique. C’est une façon de désigner par avance comme responsables des échecs ceux qui songeraient à bloquer le fonctionnement des institutions.

 

Sur la réforme des retraites, la cheffe du gouvernement a été extrêmement floue...
Elle sait qu’elle s’engage sur des tractations longues et serrées. Il n’y a plus de préalables ; tout est désormais sur la table. Même l’âge légal de départ.

La renationalisation à 100% d’EDF, c’est une main tendue à gauche ?
C’est davantage une exigence juridique que politique. L’Etat ne peut pas débloquer les fonds nécessaires à EDF sans en passer par là.

Pensez-vous que Mme Borne soit sur un siège éjectable ?
Personne n’en sait rien. Ni elle, ni le président de la République. Son pari de construire des majorités de projets peut être gagnant. A défaut, Emmanuel Macron devra se résoudre à passer un accord de gouvernement avec Les Républicains, ou à dissoudre l’Assemblée.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.