“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Edouard Philippe sur TF1 jeudi pour parler retraites et rentrée

Mis à jour le 11/09/2019 à 13:27 Publié le 11/09/2019 à 13:15
Le Premier ministre Edouard Philippe à l'Assemblée nationale le 10 septembre 2019

Le Premier ministre Edouard Philippe à l'Assemblée nationale le 10 septembre 2019 Photo AFP

Edouard Philippe sur TF1 jeudi pour parler retraites et rentrée

Le Premier ministre Edouard Philippe sera l'invité jeudi du 20H de Gilles Bouleau sur TF1, pour un entretien qui portera sur la réforme des retraites et les autres grands dossiers de la rentrée, a annoncé mercredi la chaîne.

Il s'agira de la "première grande interview de rentrée pour le chef du gouvernement", a souligné TF1 dans un communiqué.

A cette occasion, Edouard Philippe "répondra en direct aux questions de Gilles Bouleau sur la réforme des retraites et les grands sujets d'actualité", a précisé la première chaîne.

Le Premier ministre doit faire des annonces importantes au sujet de la réforme des retraites jeudi: il précisera dans la matinée "le calendrier et la méthode" choisis pour mener à bien ce projet délicat, lors d'un discours devant le Cese (Conseil économique, social et environnemental).

L'exécutif avance prudemment sur la refonte du système de retraite, une promesse de campagne d'Emmanuel Macron. Le haut-commissaire Jean-Paul Delevoye, nommé la semaine dernière au gouvernement, a remis mi-juillet un rapport au Premier ministre qui doit servir de base de discussions pour le prochain projet de loi.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.